Accéder au contenu principal

Rétroprojecteur : les grandes heures de la Calypso, l'âme de Cousteau

MARKA, GETTY IMAGES

Le mythique navire "Calypso" du commandant Cousteau a fendu les mers du globe pendant plus de quarante ans, participant au tournage de documentaires de légende.

Publicité

La Calypso en aura connu, des mauvais jours. Le pire restant sans doute celui de son naufragedans le port de Singapour, le 8 janvier 1996, lorsqu'elle a été heurtée par un autre navire. L’embarcation chérie du célèbre commandant Cousteau a alors attendu dix-sept jours au fond de l’eau avant d’être remontée. Un an plus tard, elle finira aussi par perdre son capitaine et compagnon d’aventure de toujours : l’homme au bonnet rouge s’éteint le 24 juin 1997, à l’âge de 87 ans. 

VOIR AUSSI : Des archéologues découvrent une épave de la flotte de Vasco de Gama pleine de trésors

Depuis, la Calypso ne semble jamais avoir cessé de pleurer. Après sa remise à flot, elle avait pu rejoindre en 2007 Concarneau, dans le Finistère, où elle devait être restaurée. Mais des désaccords financiers entre l’Équipe Cousteau, l’association présidée par la seconde épouse du commandant, et la société qui devait prendre en charge les travaux, l’avaient contrainte à attendre silencieusement dans un hangar sa chance de ressusciter un jour, peut-être sous la forme d’un musée.

Démembrée et rouillée, elle a surtout vu cette chance s’éloigner au fil des années, elle qui avait déjà dû se faire à l’idée de ne jamais revoir l’océan. En mars 2015, lorsque le chantier de Concarneau avait délivré un commandement de saisie-vente, laissant entendre une possible mise aux enchères, son arrêt de mort semblait bel et bien signé.

Son arrêt de mort semblait bel et bien signé

Heureusement, des mécènes se sont émus de son sort. Six ans après ses déboires judiciaires, la voici enfin en route pour la Turquie, où elle sera rénovée – ou plutôt reconstruite – par un spécialiste local des constructions navales en bois, en association avec une société américaine.

Pour panser ses plaies, il faudra tout même débourser près de 10 millions d’euros. Après tout, le jeu en vaut la chandelle : après deux années de travail, elle sera "identique à celle que vous avez toujours connue". "Simplement, elle aura des moyens de navigation modernes", a annoncé Francine Cousteau, qui gère d’une main de fer l’héritage laissé par son défunt mari.

Construite aux États-Unis en 1942, la Calypso était à l’origine un dragueur de mines. Son destin prendra un tout autre chemin lorsque le millionnaire Loël Guiness l'offrira, en 1950, au jeune Cousteau qui rêve déjà de films sous-marins en couleur. Aujourd'hui, malgré ses déboires, elle reste l’un des bateaux les plus emblématiques de la conquête des profondeurs et de la défense de l’environnement.

Le commandant Cousteau, deuxième en partant de la gauche, à bord de la Calypso avec son équipage en janvier 1952, après une première expédition en mer Rouge pour étudier les coraux.
Le commandant Cousteau, deuxième en partant de la gauche, à bord de la Calypso avec son équipage en janvier 1952, après une première expédition en mer Rouge pour étudier les coraux. GAMMA-KEYSTONE/GETTY

Le commandant Cousteau entouré du plongeur Albert Falco et de l'actrice Isabelle Corey sur le pont de la Calypso, lors d'une fête organisée à bord pendant le festival de Cannes de 1956. Cette année-là, "Le Monde du Silence" remportait la Palme d'Or.
Le commandant Cousteau entouré du plongeur Albert Falco et de l'actrice Isabelle Corey sur le pont de la Calypso, lors d'une fête organisée à bord pendant le festival de Cannes de 1956. Cette année-là, "Le Monde du Silence" remportait la Palme d'Or. GAMMA-KEYSTONE/GETTY

La Calypso remorquant sa "Soucoupe plongeante" dans la baie de Villefranche-sur-Mer, en Méditerranée, le 21 juin 1964.
La Calypso remorquant sa "Soucoupe plongeante" dans la baie de Villefranche-sur-Mer, en Méditerranée, le 21 juin 1964. AFP/GETTY

Le prince Rainier de Monaco et l'actrice Grace Kelly à bord de la Calypso, le 19 février 1967, juste avant le départ de Cousteau en expédition dans l'Océan
Le prince Rainier de Monaco et l'actrice Grace Kelly à bord de la Calypso, le 19 février 1967, juste avant le départ de Cousteau en expédition dans l'Océan GAMMA-KEYSTONE/GETTY

Cousteau et son équipage de retour d'une expédition en mer de mois et demi, dans le port de Monaco, le 17 septembre 1970.
Cousteau et son équipage de retour d'une expédition en mer de mois et demi, dans le port de Monaco, le 17 septembre 1970. KEYSTONE/GETTY

Le navire en expédition dans l'Antarctique, le 25 juin 1973.
Le navire en expédition dans l'Antarctique, le 25 juin 1973. ABC PHOTOS ARCHIVES/GETTY

La "Soucoupe plongeante" en exploration dans les mers chaudes, en 1973.
La "Soucoupe plongeante" en exploration dans les mers chaudes, en 1973. ABC PHOTOS ARCHIVES/GETTY

Cousteau à bord de sa capsule en 1973.
Cousteau à bord de sa capsule en 1973. ABC PHOTOS ARCHIVES/GETTY

La Calypso en 1973.
La Calypso en 1973. DAVID COOPER/TORONTO STAR/GETTY

La Calypso dans le port de St. Paul, dans le Mississipi, en 1980.
La Calypso dans le port de St. Paul, dans le Mississipi, en 1980. FLICKR CC

– Article initialement publié le 19 mars 2016.

Retrouvez tous les contenus de F24 Découvertes sur Facebook et Twitter.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.