Découvertes

Attentats de Bruxelles : la frite au doigt d’honneur est en fait une ancienne publicité Burger King

Le doigt levé en réaction au terrorisme après les attentats de Bruxelles.

Publicité

Des frites, symbole (cliché) de la Belgique, l’image est parfaite pour réagir aux attaques terroristes du 22 mars. Visuel créé pour l’occasion ? Pas du tout, il s’agit d’une reprise d’une publicité de Burger King.

VOIR AUSSI : Joann Sfar, Plantu, Chaunu et d'autres dessinent pour la Belgique

Le visuel date de 2008 et a été utilisé pour une campagne (assez agressive) pour le lancement d’un restaurant à Diaory Flat près d’Auckland… en Nouvelle-Zélande. Sur les réseaux sociaux, le visuel a été amputé de sa partie publicité. Le voici en version non-tronquée.

Selon le site Ads of the World, ce visuel a été créé par l’agence internationale de communication Young & Rubicam, plus précisément par son bureau d’Auckland, en Nouvelle-Zélande. La publicité recommande un petit arrêt dans le Burger King de Dairy Flat, dernier fast-food avant le péage de l’autoroute SH1 du nord du pays. Pour les automobilistes excédés par les deux dollars néo-zélandais de droit de passage, Burger King propose une réduction du même ordre et de montrer la publicité (au geste si élégant) en guise de paiement lors de l’arrêt au péage.

"Nous sommes fiers de faire partie de n'importe quel effort pour en finir avec la violence et apporter la paix", a déclaré Josh Moore, directeur de l'agence Young & Rubicam d'Auckland interrogé par Mashable FR. "Cela fait chaud au coeur que quelque chose d'aussi trivial ait pris une signification aussi profonde des années après", confirme Vaughn Davis, qui était directeur créatif à l'époque de la création du visuel.

David Bell, qui avait travaillé sur ce visuel, explique : "Bien sûr, je suis attristé par ce qui a amené cette image à trouver une seconde vie... Mais je suis également heureux que les gens y aient trouvé un moyen d'exprimer leur émotion. Lors de précédents attentats, on avait pu entendre des gens dire que poster des photos de drapeaux ne changerait rien à la situation. Ce n'est pas mon avis. Montrer sa solidarité aux victimes et à leurs familles est un acte important, qui plus est lorsque l'on est nombreux à le faire : c'est la preuve qu'une communauté globale existe et que celle-ci est unie contre les actes de terreur."

Pour le moment, Burger King n’a pas réagi à la reprise du visuel malgré nos sollicitations.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine