Découvertes

Deux étudiants français sur trois ne partiront pas étudier à l'étranger

Mashable FR
Texte par : Chloé ROCHEREUIL
4 mn

Biberonnée aux aventures de Xavier dans "L’Auberge espagnole" et aux histoires des cousins partis apprendre sur les bancs universitaires de pays exotiques, on pourrait croire que la génération Y est plutôt une habituée des séjours étudiants à l’étranger.

Publicité

VOIR AUSSI : 7 solutions pour vous souvenir éternellement de vos études à l'étranger

Et pourtant, l’étude publiée ce mercredi 23 mars par l’agence publique Campus France montre une réalité tout autre. Le bilan qu’elle dresse de l’état de l’enseignement supérieur français à l’étranger tient en un mot : mitigé.  

Seulement 3,5 % des étudiants français auraient eu la chance de partir étudier hors des frontières en 2013, soit 73 400 sur plus de 2,1 millions. Toujour selon Campus France, deux étudiants sur trois finiront donc leur cursus sans aucune expérience universitaire à l’étranger. Et pourtant, ce n'est pas l'envie qui manque : 8 étudiants sur 10 se disent intéressés par un départ.

Des départs encore largement inégaux 

Alors, comment expliquer un tel décalage entre un discours fantasmé sur les études à l’international et une réalité plus contrastée ? Contrairement à ce que l'on pourrait penser, tous les jeunes ne souhaitent pas aller fanfaronner sur des chemins de terre à l’autre bout du monde. En effet, 30% d’entre eux ne voudraient pas quitter leur environnement quotidien.

La question du budget est aussi cruciale. Vivre, étudier à l’étranger coûte cher, et face à ces dépenses, les aides sont inégales en fonction des régions et du profil sociologique des candidats à l’exil.

L’expérience est d’ailleurs largement réservée aux étudiants des grandes écoles. Ils sont deux fois plus nombreux à partir que les inscrits à l'université, pour qui le chemin vers l’aéroport est souvent semé d’embuches.  

La France, pas si à la traîne 

Le taux d’étudiants français séjournant à l’étranger (3,5%) peut paraître bas, mais pas si ridicule en comparaison avec la moyenne mondiale, qui avoisine les 1,8%. La France occupe d’ailleurs la 5ème place dans le classement mondial, à égalité avec l’Arabie Saoudite, et devant les États-Unis. Elle reste toutefois bien loin des géants chinois, coréen et indien, et de l’Allemagne, qui envoie plus de deux fois plus de jeunes étudier à l’étranger.

Si les études à l'étranger ne sont, à priori, pas pour tout le monde, le voyage, lui, est devenu monnaie courante : 94% des étudiants français de la génération actuelle ont déjà voyagé hors des frontières. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine