FOOTBALL

Vainqueurs aux Pays-Bas, les Bleus ont fait preuve de caractère

Face aux Pays-Bas, les Bleus ont remporté une victoire logique.
Face aux Pays-Bas, les Bleus ont remporté une victoire logique. John Thys, AFP
3 mn

Malgré un avantage de deux buts, les Bleus ont dû s'employer pour décrocher la victoire aux Pays-Bas, vendredi soir (2-3). Les Français ont marqué par Griezmann et Giroud dans le premier quart d'heure, puis Matuidi en toute fin de rencontre.

Publicité

À défaut de vigilance, l'équipe de France version Didier Deschamps ne manque pas de caractère. Face aux Pays-Bas, les Bleus se sont imposés (2-3) fort logiquement, au terme d'une rencontre qu'ils ont globalement maîtrisée.

Les Français se sont surtout facilités la tâche d'entrée, en marquant à deux reprises par Griezmann (0-1, 6e) puis Giroud (0-2, 13e). Derrière, durant toute la première mi-temps, ils se sont procurés de nombreuses occasions face à des Bataves totalement sous l'eau. 

À défaut de pouvoir applaudir ses protégés, le public néerlandais s'est tout de même fendu d'une minute d'hommage historique à l'endroit de l'idole du football des années 70, Johan Cruyff, décédé le 24 mars et considéré comme l'un des plus grands génies de l'histoire du ballon rond.


Courant alternatif

Puis, au retour des vestiaires, les coéquipiers de Paul Pogba ont progressivement lâché la bride. Moins travailleurs, ils ont tout de même bousculé ponctuellement leurs hôtes, mais ils se sont surtout exposés. Et ont logiquement craqué, à deux reprises. 

De Jong, de la main (1-2, 47e), et surtout Afellay, sur corner, (2-2, 86e) ont remis les compteurs à zéro. Mais alors que les Bleus se dirigeaient vers un résultat nul frustrant face à un adversaire plus faible, Matuidi, d'une frappe rageuse, est parvenu à arracher la victoire (2-3). Un dénouement heureux qui dénote la force de caractère de ces Bleus talentueux, mais qui ne doit toutefois pas masquer leurs sautes de concentration.

À deux mois et demi de l'Euro-2016, Deschamps semble être parvenu à insuffler un état d'esprit guerrier à ce groupe. Pour la rigueur en revanche, il reste encore pas mal de travail.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine