BELGIQUE

Belgique : trois nouvelles inculpations pour appartenance à un groupe terroriste

Des policiers arrivent au Palais de justice de Bruxelles, le 24 mars 2016.
Des policiers arrivent au Palais de justice de Bruxelles, le 24 mars 2016. Kenzo Tribouillard, AFP
3 mn

Trois personnes ont été inculpées à la suite des opérations de police dans les milieux jihadistes dimanche, a annoncé lundi le parquet fédéral belge, tandis qu'un suspect, Fayçal C., a finalement été relâché.

Publicité

Les coups de filets se succèdent dans les milieux jihadistes belges depuis les attentats meurtriers du 22 mars. Trois suspects - Yassine A., Mohamed B. et Aboubaker O. – ont ainsi été écroués après leur interpellation, dimanche 27 mars, dans différentes villes du pays.

Le parquet fédéral belge évoque dans son communiqué une "opération judiciaire antiterroriste", sans toutefois faire de lien avec les attentats de Bruxelles. Une quatrième personne qui était encore en garde à vue dans ce dossier a été remise en liberté sans être mise en examen.

Les autorités belges ont par ailleurs annoncé que le bilan des attaques du 22 mars s’était alourdi après le décès de quatre blessés à l’hôpital. Selon des responsables s'exprimant au centre de crise belge, les attentats de Bruxelles ont donc fait 35 morts.

Un suspect relâché

La police fédérale belge continue ses investigations pour identifier le troisième suspect des attaques à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem, surnommé "l'homme au chapeau". Fayçal C., initialement soupçonné d'être ce troisième homme, a été remis en liberté, selon le parquet belge. "Les indices qui avaient entraîné l'arrestation du nommé Fayçal C. n'ont pas été confortés par l'évolution de l'instruction en cours" a indiqué le parquet dans un communiqué. Plus explicite, une source proche de l'enquête a confirmé à l'AFP que "les enquêteurs avaient établi que ce n'était pas l'homme au chapeau".

Après avoir diffusé des photos tirées des images de vidéosurveillance, les enquêteurs ont publié lundi sur Twitter une nouvelle vidéo montrant l’homme qui accompagnait les kamikazes. "C'est une nouvelle vidéo qui n'avait pas encore été diffusée", a déclaré à l'AFP un porte-parole du parquet fédéral.

Sur ces images, on voit l'homme à la veste crème et au chapeau sombre enfoncé sur les yeux, lunettes de vue, pousser un chariot d'aéroport sur lequel repose un grand sac noir. À ses côtés, floutés sur la vidéo, marchent les auteurs des attaques-suicides Ibrahim El Bakraoui et Najim Laachraoui, déjà identifiés.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine