Accéder au contenu principal

Moqué dans un mème, l'acteur Wentworth Miller signe une tribune contre le body shaming

L'acteur américain Wentworth Miller signe une tribune contre le bodyshaming après avoir été victime d'un mème.
L'acteur américain Wentworth Miller signe une tribune contre le bodyshaming après avoir été victime d'un mème. Vincent Sandoval / WireImage

Après avoir été la cible d'un mème moqueur sur son poids, l'acteur Wentworth Miller publie une tribune sur Facebook où il évoque sa dépression et ses idées suicidaires.

Publicité

VOIR AUSSI : Face aux critiques, Kim Kardashian s'insurge contre le body shaming

Lundi, une photo de l'avant-après physique de Wentworth Miller a fait le tour des réseaux sociaux. Le site britannique The LAD Bible, qui a été l'un des premiers à relayer ce montage avant de supprimer son post, se moquait sur Facebook : "Quand tu sors de prison et que tu tentes de compléter le Monopoly de McDonald's."

Des centaines de milliers de likes plus tard, l'ex-héros de la série "Prison Break" a choisi de répondre aux haters dans une longue tribune publiée sur Facebook.

Wentworth Miller y évoque sa prise de poids, survenue à la suite d'une dépression : "Je souffre de dépression depuis mon enfance. C'est une bataille qui me coûte du temps, des opportunités, des rencontres et des centaines de nuits blanches."

Il explique : "En 2010, alors que j'étais au plus bas de ma vie d'adulte, je cherchais du réconfort et de la distraction dans tout. Et j'ai choisi la nourriture. Ça aurait pu être n'importe quoi. La drogue. L'alcool. Le sexe. Mais la nourriture est devenue la chose dont j'avais besoin pour avancer."

Alors en surpoids, l'acteur de "The Loft" raconte avoir été la cible de harcèlement de la part des paparazzi et des médias : "En 2010, alors que je luttais pour ma santé mentale, c'était la dernière chose dont j'avais besoin."

Même s'il avoue avoir eu "le souffle coupé" en découvrant ce mème, Wentworth Miller confie, aujourd'hui, avoir "survécu" à sa dépression. Et d'inciter les internautes à venir en aide à ceux qui luttent contre les même difficultés qu'il a traversées.

Le site LAD Bible s'est depuis excusé publiquement d'avoir relayé ces moqueries : "Nous avons eu vraiment, vraiment tort. La santé mentale n'est pas une blague. On ne voulait certainement pas te faire du mal en te rappelant cette période dure de ta vie (...) Une fois de plus, nous avons eu tort, et nous sommes vraiment désolés." 

Il y a quelques semaines, suite aux très nombreuses critiques suscitées par son selfie nue, Kim Kardashian avait elle aussi publié une longue tribune contre le body shaming sur son site.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.