Accéder au contenu principal
Le débat

Réforme constitutionnelle : un aveu d'échec pour François Hollande ?

La réforme constitutionnelle, qui prévoyait l'inscription dans la Constitution de l’état d'urgence et de la déchéance de la nationalité, a finalement été abandonnée ce mercredi, le 30 mars. Et ce, après quatre mois d'intenses débats. Depuis l'annonce de cet abandon, gauche et droite se rejettent la faute. Pourquoi un tel échec ? Quelles conséquences pour François Hollande à un peu plus d'un an de la présidentielle ?

PUBLICITÉ

Une émission préparée par Anthony Saint-Léger, Pauline Heilmann et Kim Vo Dinh.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.