Accéder au contenu principal

En images : l'Équateur frappé par un violent séisme, sa "plus grave tragédie depuis 67 ans"

Une femme recherchant son mari à Manta, en Équateur, après le séisme de magnitude 7,8, le 17 avril 2016.
Une femme recherchant son mari à Manta, en Équateur, après le séisme de magnitude 7,8, le 17 avril 2016. Luis Acosta, AFP

Les opérations de secours se poursuivent en Équateur où un séisme de magnitude 7,8 a fait au moins 480 morts et causé d'importants dégâts sur la côte ouest. "C'est la tragédie la plus grave depuis 67 ans", a affirmé le président Rafael Correa.

Publicité

Des équipes de secours tentaient toujours de sauver les rescapés coincés sous les décombres, en Équateur, après le violent séisme de samedi qui a fait au moins 480 morts. Un bilan qui continue d'augmenter, comme le redoutait le président Rafael Correa, qui s'est rendu sur les lieux lundi matin.

En images : spectacle de désolation après le violent séisme qui a frappé l'Équateur

À Portoviejo, l'une des villes les plus touchées dans l’Ouest, des maisons détruites, un marché dévasté, des lampadaires au sol et des débris éparpillés sur les trottoirs témoignent de l'ampleur de la secousse.

À Guayaquil, pourtant à près de 400 kilomètres au sud de l'épicentre, "on a énormément ressenti le tremblement de terre", a raconté Oscar Alava, un ingénieur de 41 ans. Mais "grâce à Dieu, il ne nous est rien arrivé. C'est le chien qui nous a avertis en aboyant".

À Manta, toujours dans l'Ouest, ville proche de l'épicentre, "les maisons se sont écroulées, les réverbères sont tombés, les gens sont complètement désespérés, il y a des gens enterrés sous les décombres", a témoigné Miriam Santana, 40 ans, employée de maison.

Des renforts arrivent de Colombie, du Mexique, du Chili, d'Espagne...

Plus de 14 000 membres des forces de sécurité, 241 professionnels de la santé et deux hôpitaux mobiles ont été dépêchés sur place. Des renforts arrivent de Colombie, du Mexique, du Chili, d'Amérique centrale et d'Espagne.

À Pedernales, épicentre du séisme, haut lieu touristique avec ses plages sur le Pacifique, les autorités évaluaient le nombre des morts à entre 300 et 400, soulignant qu'une trentaine d'hôtels avaient été détruits. "Pedernales est dévasté, les immeubles se sont effondrés, en particulier les hôtels où beaucoup de touristes sont logés, il y a des cadavres. Nous avons besoin d'aide", a déclaré aux médias le maire, Gabriel Alcivar.

Le séisme s'est produit samedi à 18 h 58 (23 h 58 GMT) à 20 km de profondeur, selon l'Institut de géophysique (IG), provoquant des "dégâts considérables dans la zone de l'épicentre", dans la province de Manabi (sud-ouest), "et aussi dans des lieux éloignés" comme Guayaquil ou Quito.

Yann Klinger, sismologue, analyse les conditions du tremblement de terre en Equateur

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.