Accéder au contenu principal

Libye : le gouvernement d'union nationale tente d'asseoir son autorité dans un climat très tendu

Le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Fayez al-Sarraj, tente d'installer son pouvoir à Tripoli avec le soutien de l'Union européenne, qui a sanctionné, jeudi 31 mars, de hauts responsables accusés d'"obstruction". Et le train de mesures illustre l'implication désormais grandissante de Bruxelles dans les tentatives de sortie de crise en Libye.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.