Accéder au contenu principal

Congo : violences et coups de feu à Brazzaville, le pouvoir accuse des ex-miliciens

Le gouvernement congolais a annoncé, lundi 4 avril, avoir lancé des "investigations" sur les combats de la nuit à Brazzaville. Des fusillades et des tirs d'armes lourdes ont éclaté contre une base militaire et quatre commissariats. La mairie de Makélékélé, un des quartiers du sud de la capitale congolaise acquis à l'opposition, a également été incendiée "dans le cadre de ce qui s'apparente à une véritable action terroriste", indiquent les autorités dans un communiqué.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.