Accéder au contenu principal

Ligue des champions : le Barça et le Bayern en ballottage favorable pour les demies

Le FC Barcelone a battu l'Atletico Madrid (2-1), mardi soir, en quart de finale aller de la Ligue des champions.
Le FC Barcelone a battu l'Atletico Madrid (2-1), mardi soir, en quart de finale aller de la Ligue des champions. Lluis Gene, AFP

Malmené au Camp Nou par l’Atletico, le Barça a profité de l’expulsion de Torres pour l’emporter sur sa pelouse (2-1), en quart de finale aller de la Ligue des champions. Le Bayern Munich, qui recevait Benfica, a lui aussi fait le travail (1-0).

Publicité

Au terme d’une soirée de folie au Camp Nou, le FC Barcelone a décroché un précieux succès face à l’Atletico Madrid (2-1), mardi 5 avril, en quart de finale aller de la Ligue des champions. Malmenés d’entrée par des Colchoneros inspirés, les Catalans ont logiquement plié peu avant la demi-heure de jeu, par l’inévitable Fernando Torres, qui a ouvert le score d’une frappe limpide entre les jambes de Ter Stegen (25e).

Le buteur espagnol, visiblement survolté, a fait de nouveau basculer le match 10 minutes plus tard, en récoltant deux avertissements en six minutes (29e, 35e), laissant de fait ses coéquipiers à 10. Une aubaine que le Barça a mis du temps à concrétiser. Après de nombreuses tentatives infructueuses, le salut des Blaugranas est venu de l’Uruguayen Luis Suarez, qui a finalement trouvé la faille à deux reprises après l’heure de jeu (63e, 74e).

Mais même réduits à 10, les joueurs de l’Atletico n’ont pas totalement craqué. À grands renforts d’interventions musclées - huit avertissements distribués aux Madrilènes – les hommes de Diego Simeone ont préservé l’essentiel : une défaite par le plus petit des écarts (2-1) avec un but marqué à l’extérieur. De quoi préserver le suspense pour le match retour, dans une semaine, à Vicente Calderon.

Service minimum pour le Bayern

Pour le Bayern, qui recevait le Benfica Lisbonne à Munich, la soirée a été un peu moins stressante. Devant son public, le champion en titre allemand n’a pas traîné pour se mettre en évidence, puisque le Chilien Arturo Vidal a ouvert le score d’entrée (2e). Un avantage que les Bavarois ont conservé tout au long de la rencontre, sans toutefois pouvoir l’accentuer.

Benfica, qui a fait le dos rond pendant près de 90 minutes, repart donc à Lisbonne avec une courte défaite. Les Portugais, qui recevront au match retour dans leur chaudron du stade de la Luz, gardent du coup un mince espoir de renverser la tendance dans une semaine. Mais pour les Lisboètes, le défi sera de taille.

Pour revivre en direct FC Barcelone - Atletico Madrid, quart de finale aller de la Ligue des champions, sur vos smartphones et tablettes, cliquez sur ce lien.
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.