Express Orient

Palmyre, la cité antique mutilée par l'organisation État islamique

Capture d'écran France 24

Reprise aux mains de l’organisation État islamique, la ville de Palmyre garde les marques du passage des jihadistes. Au-delà des destructions de monuments de la cité antique, ce sont ses habitants qui ont payé le plus lourd tribut, forcés à fuir, emprisonnés ou exécutés... En atteste le charnier découvert par l’armée syrienne au nord de la ville.

Publicité

Malgré la guerre et le chaos qui règnent en Syrie, le régime de Bachar al-Assad organise des élections législatives le 13 avril prochain. Mais le scrutin ne suscite que très peu d'intérêt au sein de la population.

Enfin, en Égypte, de plus en plus de jeunes abusent du Tramadol, un médicament dérivé de l'opium. Depuis la révolution de 2011, sa consommation a explosé et ses effets sont dévastateurs. Nous sommes allés au Caire pour enquêter sur cette nouvelle drogue.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine