"PANAMA PAPERS"

La France va réinscrire le Panama sur la liste des paradis fiscaux

Le ministre de l'Économie Michel Sapin, le 30 mars 2016 à l'Assemblée nationale.
Le ministre de l'Économie Michel Sapin, le 30 mars 2016 à l'Assemblée nationale. Eric Feferberg, AFP

Le Panama va être réinscrit par la France sur sa liste des États et territoires non-coopératifs en matière fiscale après les révélations des "Panama papers", a annoncé mardi le ministre de l'Économie, Michel Sapin.

Publicité

Le ministre français des Finances Michel Sapin a annoncé mardi 5 avril que la France allait réinscrire le Panama sur sa liste des États et territoires non-coopératifs (ETNC) en matière fiscale, en raison des révélations du scandale des "Panama papers".

Cette affaire fait suite à la fuite d'un fichier répertoriant des milliers de personnes, dont des personnalités françaises, qui ont recouru à des montages offshore pour dissimuler leurs actifs.

>> À lire sur France 24 : "'Panama papers' : le Panama, plaque tournante de l'évasion fiscale"

"La France a décidé de réinscrire le Panama sur la liste des pays non-coopératifs, avec toutes les conséquences que ceci aura pour ceux qui auront des transactions" avec lui, a déclaré Michel Sapin à l'Assemblée nationale, jugeant que ce pays avait fait croire, à tort, qu'il était "en capacité de respecter les grands principes internationaux".

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine