Accéder au contenu principal

La France va réinscrire le Panama sur la liste des paradis fiscaux

Le ministre de l'Économie Michel Sapin, le 30 mars 2016 à l'Assemblée nationale.
Le ministre de l'Économie Michel Sapin, le 30 mars 2016 à l'Assemblée nationale. Eric Feferberg, AFP

Le Panama va être réinscrit par la France sur sa liste des États et territoires non-coopératifs en matière fiscale après les révélations des "Panama papers", a annoncé mardi le ministre de l'Économie, Michel Sapin.

Publicité

Le ministre français des Finances Michel Sapin a annoncé mardi 5 avril que la France allait réinscrire le Panama sur sa liste des États et territoires non-coopératifs (ETNC) en matière fiscale, en raison des révélations du scandale des "Panama papers".

Cette affaire fait suite à la fuite d'un fichier répertoriant des milliers de personnes, dont des personnalités françaises, qui ont recouru à des montages offshore pour dissimuler leurs actifs.

>> À lire sur France 24 : "'Panama papers' : le Panama, plaque tournante de l'évasion fiscale"

"La France a décidé de réinscrire le Panama sur la liste des pays non-coopératifs, avec toutes les conséquences que ceci aura pour ceux qui auront des transactions" avec lui, a déclaré Michel Sapin à l'Assemblée nationale, jugeant que ce pays avait fait croire, à tort, qu'il était "en capacité de respecter les grands principes internationaux".

Avec AFP

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.