Accéder au contenu principal

L'application de paiement Lydia débarque sur Slack

Mashable composite

Slack intègre désormais l'application française de paiement mobile Lydia, à travers un nouveau bot permettant de payer directement sur la plate-forme de messagerie instantanée américaine.

PUBLICITÉ

Nouvelle venue dans le répertoire d'applications déjà bien fourni de la messagerie préférée du secteur tertiaire : Lydia, spécialisée dans le paiement mobile de personne à personne, rejoint la plateforme Slack.

Et c'est à travers une intelligence artificielle, et plus exactement, un "bot", ces robots configurés pour réaliser certaines tâches, qu'il sera possible de payer directement depuis la messagerie instantanée.

VOIR AUSSI : Comment maîtriser Slack et convaincre vos collègues de l'utiliser

Premier bot de paiement

C'est la première fois que Slack intègre un robot de paiement. Concrètement, il suffira pour les utilisateurs d'inviter le bot Lydia dans une conversation en le mentionnant sous la forme "@Lydiabot" pour que ce-dernier repère dans la discussion les dettes contractées entre deux utilisateurs.

Les utilisateurs concernés par la transaction en question reçoivent alors une notification leur demandant de renseigner un code de sécurité. S'ils n'utilisent pas l'application Lydia, un lien les redirige vers une page Web où ils peuvent alors payer par carte bancaire. Une fois la transaction réalisée, le Lydia bot envoie un message pour en informer les concernés.

Pour le moment, cette nouvelle fonctionnalité n'est disponible qu'en version bêta. Elle sera accessible à tous les utilisateurs français le 11 avril et généralisée à d'autres pays européens d'ici la fin de l'été.

Fondée en 2013, l'entreprise française, qui vise comme cœur de cible un public technophile, comptabilise aujourd'hui près de 300 000 utilisateurs. D'après Cyril Chiche, son fondateur, le volume de transactions réalisées sur son application a été multiplié par 7 en un an. Valorisée à hauteur de 4 millions de dollars lors de sa dernière levée de fond, l'entreprise entend bien poursuivre son intégration dans les messageries instantanées. Prochainement, Lydia devrait rejoindre Facebook Messenger.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.