Accéder au contenu principal

"Panama papers" : perquisition au siège de l’UEFA

Le siège de l'UEFA à Noyon a été perquisitionné le 6 avril 2016 par la police suisse.
Le siège de l'UEFA à Noyon a été perquisitionné le 6 avril 2016 par la police suisse. Fabrice Coffrini, AFP

La police suisse a effectué une perquisition mercredi au siège l’UEFA dans le cadre d’une enquête sur la vente de droits télévisés qui aurait été supervisée par Gianni Infantino. Le nom de ce dernier apparaît dans les "Panama papers".

Publicité

Le siège de l’UEFA à Noyon a été perquisitionné mercredi 6 avril par la police suisse. Selon un communiqué de l’UEFA, les policiers ont demandé à voir "les contrats entre l'UEFA et Cross Trading/Teleamazonas".

Cette perquisition s’inscrit dans le cadre de l’enquête sur la vente de droits télévisés qui aurait été supervisée par Gianni Infantino, ancien secrétaire général de l'instance de tutelle du football européen désormais à la tête de la fédération internationale (Fifa).

Le nom de Gianni Infantino apparaît dans les "Panama papers" pour ce contrat signé avec deux hommes d'affaires argentins, Hugo et Mariano Jinkis, alors propriétaires de Cross Trading, qui ont ensuite revendu les droits près de trois fois plus cher au diffuseur équatorien Teleamazonas.

Le principal intéressé s'est dit "consterné" que son intégrité puisse être mise en doute.

Procédure "ouverte et concurrentielle"

Dans un communiqué transmis à Reuters, l'UEFA a précisé que les droits télévisés avaient été vendus à l'issue d'une procédure "ouverte et concurrentielle".

L'UEFA ajoute que Cross Trading détenait un mandat exclusif pour acheter les droits télévisés en Europe au nom de Teleamazonas et qu'à l'époque, rien ne laissait penser qu'il pouvait y avoir là quelque chose de suspect.

À propos de la revente, l'UEFA assure n'avoir eu connaissance d'aucun arrangement financier bilatéral ou privé entre Cross Trading et Teleamazonas.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.