Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Cameron avait de bien l'argent offshore"

Dans la revue de presse internationale de ce vendredi : les aveux de David Cameron dans l'affaire des "Panama Papers", la gifle des Pays-Bas à l'Europe et une histoire suisse de "drones fatigués".

Publicité

"J'avais de l'argent offshore" : David Cameron a fini par admettre qu'il avait bien détenu des parts dans un fonds de son défunt père immatriculé aux Bahamas. Mais à l'en croire, tout est réglé et il n'a rien à se reprocher. Pour The Daily Telegraph, le Premier ministre britannique a très mal géré cette crise, tandis que The Independent demande carrément sa démission.

The Guardian publie pour sa part des révélations sur le marché de l'art, devenu un investissement pour les gens riches, comme le montrent les "Panama Papers".

Les Pays-Bas mettent l'Europe dans une situation délicate, après la victoire mercredi du "non" au référendum sur l'accord d'association avec l'Ukraine. Pour le quotidien néerlandais De Volkskrant, ''il s'agit d'une défaite des Néerlandais cosmopolites face aux Néerlandais eurosceptiques'', qui étaient à l'origine de ce référendum consultatif.

Et puis les drones d'observation des forces de sécurité hélvétiques n'ont pas assez d'autonomie pour survoler Genève, relate Le Temps, pour qui c'est "une histoire pittoresque comme seule l'armée suisse sait en élaborer" !

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.