CÔTE D'IVOIRE

Vidéo : un mois après l'attaque terroriste en Côte d'Ivoire, Grand-Bassam peine à se relever

La plage de la station balnéaire de Grand-Bassam, un mois après l'attaque terroriste revendiquée par Aqmi.
La plage de la station balnéaire de Grand-Bassam, un mois après l'attaque terroriste revendiquée par Aqmi. Capture d'écran, France 24

Un mois après l'attaque terroriste à Grand-Bassam, en Côte d'Ivoire, la station balnéaire peine à attirer de nouveau les touristes. Ces derniers ont déserté les lieux malgré les mesures de sécurité.

Publicité

C'était il y a un mois. Le dimanche 13 mars, trois assaillants d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) avaient tué 19 personnes sur la plage de la cité balnéaire de Grand-Bassam. Depuis, le taux de remplissage de l'hôtel attaqué est passé de 80 % à 3 %. Grand-Bassam peine à se relever.

>> Vidéo : les blessures au corps et à l'âme des victimes de l'attentat de Grand-Bassam

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine