Accéder au contenu principal

Vidéo : un mois après l'attaque terroriste en Côte d'Ivoire, Grand-Bassam peine à se relever

La plage de la station balnéaire de Grand-Bassam, un mois après l'attaque terroriste revendiquée par Aqmi.
La plage de la station balnéaire de Grand-Bassam, un mois après l'attaque terroriste revendiquée par Aqmi. Capture d'écran, France 24

Un mois après l'attaque terroriste à Grand-Bassam, en Côte d'Ivoire, la station balnéaire peine à attirer de nouveau les touristes. Ces derniers ont déserté les lieux malgré les mesures de sécurité.

Publicité

C'était il y a un mois. Le dimanche 13 mars, trois assaillants d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) avaient tué 19 personnes sur la plage de la cité balnéaire de Grand-Bassam. Depuis, le taux de remplissage de l'hôtel attaqué est passé de 80 % à 3 %. Grand-Bassam peine à se relever.

>> Vidéo : les blessures au corps et à l'âme des victimes de l'attentat de Grand-Bassam

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.