Accéder au contenu principal
BELGIQUE

Attentats du 13 novembre : trois personnes interpellées à Bruxelles ont été relâchées

Des soldats belges patrouillent à Bruxelles, le 23 mars 2016.
Des soldats belges patrouillent à Bruxelles, le 23 mars 2016. Hatim Kaghat, AFP
2 mn

Les trois personnes interpellées mardi en Belgique dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris ont été relâchées mercredi, a indiqué le parquet belge, sans être inculpées.

Publicité

Les trois personnes interpellées mardi 12 avril dans le cadre du volet belge de l'enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris ont été relâchées, a indiqué mercredi le parquet fédéral belge.

"Les trois personnes interpellées hier rue de Stalle à Uccle [dans le sud de l'agglomération bruxelloise], ont été remises en liberté après audition approfondie par le juge d'instruction. Ils n'ont pas été inculpés", rapporte le parquet chargé des affaires de terrorisme en Belgique dans un bref communiqué.

>> À lire sur France 24 : Mohamed Abrini affirme être "l'homme au chapeau" de l'aéroport de Bruxelles

L'enquête sur les attentats de Paris s'est très rapidement orientée vers la Belgique, d'où étaient originaires la plupart des membres des commandos. Quatorze personnes étaient jusqu'à mardi inculpées par la justice belge, dont dix toujours en détention provisoire, dans le cadre de cette enquête.

Les enquêteurs belges poursuivent leurs investigations après l'arrestation des principaux suspects encore en fuite dans les tueries de Paris ainsi que les attentats de Bruxelles du 22 mars, deux dossiers aux ramifications qui s'enchevêtrent et qui comportent de nombreux noms en commun.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.