Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Valls droit dans ses bottes"

France 24

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 13 avril, un long entretien avec Manuel Valls, qui réaffirme son attachement à la République et à la laïcité, le projet de loi «Egalité et citoyenneté», le débat sur la dépénalisation du cannabis, et une initiative surprenante.

PUBLICITÉ

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
A la Une de la presse française, ce matin, le long entretien accordé par Manuel Valls à Libération.
 
Dans cette interview, le Premier ministre aborde les thèmes qui lui sont chers, droit dans ses bottes. «Depuis plus de trente ans, on me demande si je suis de gauche», lance-t-il, revenant tout d’abord sur  le débat de son appartenance à la gauche - «un vieux procès en trahison», selon le Premier ministre, qui dit vouloir « casser les blocages », dépasser les clivages partisans -sans nier les différences entre la gauche et la droite, glissant au passage qu'il tient ce discours depuis des années. Une pierre dans le jardin d’Emmanuel Macron, qui vient de lancer un mouvement présenté comme n’étant «ni de droite ni de gauche». Pour le reste, Manuel Valls persiste et signe, et dit tout «assumer», notamment l’emploi du mot «apartheid» pour désigner la ségrégation dont souffriraient les quartiers populaires. «Cela arrange beaucoup de monde d’avoir (ces) ghettos», dit-il, en reprenant ses thèmes de prédilection, la République et la laïcité. Sur ses sujets, le chef du gouvernement continue d’afficher sa fermeté – notamment son opposition au port du voile, qui viserait à «cacher» et donc à «nier» la femme, en regrettant «les règles constitutionnelles» qui rendent son interdiction «difficile» à l'université. Manuel Valls affirme enfin vouloir la «réussite de François Hollande», à la veille de la grande émission télé à laquelle le président doit participer.
 
Le Premier ministre a annoncé lundi  une série de mesures en faveur des jeunes. Ces concessions destinées à faire accepter la loi Travail ne semblent toutefois pas suffire à les convaincre, et ne feraient que «trahir son inquiétude», d’après l’Opinion, qui estime que Manuel Valls, «déstabilisé», cherche surtout à «soigner sa gauche». Le projet de loi «Egalité et citoyenneté», destinée à favoriser la mixité sociale, à combattre cet «apartheid, territorial, social et ethnique», dénoncé par Valls, et présenté aujourd’hui en Conseil des ministres, saura-t-il davantage les convaincre? L’Opinion parle d’un texte qui apparaît comme une sorte de «voiture-balai» du quinquennat, et qui laissera à certains députés de la majorité «une occasion de tenir (enfin) les promesses non tenues».
 
Le gouvernement entendrait aussi faire du cannabis «un enjeu» de la présidentielle de 2017, d’après le Figaro. C’est Jean-Marie Le Guen, le secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement, qui a lancé le débat, en évoquant la dépénalisation de cette drogue. Une question qui «suscite (toutefois) un malaise au sein de la majorité et provoque de vives réactions à droite», selon le journal, qui prévient: «si François Hollande pense ainsi détourner l’attention du fiasco prévisible de la réforme du travail, il se trompe. Sa démagogie n’aurait alors d’égal que son cynisme, quand on sait les dégâts que la fin de la prohibition du cannabis entraînerait sur la santé publique». Tandis que l’Humanité s’interroge sur tout autre chose, l’examen, aujourd’hui, par le parlement européen, de la directive sur le secret des affaires. «Le Parlement (de Strasbourg) va-t-il attaquer la liberté d’informer?», s’inquiète le journal, qui met en garde contre d’éventuelles atteintes aux droits à l’information.
 
Pour terminer, une initiative qui a retenu notre attention. On connaît le principe «travailler plus pour gagner plus». Et s’il valait mieux, plutôt «dormir plus pour gagner plus»? Le Parisien rapporte qu’une société américaine propose à ses salariés d’enregistrer leur sommeil, grâce à un bracelet connecté, afin de verser une prime aux dormeurs réguliers...
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.