Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Aux lycéennes de Chibok, et aux milliers de victimes de Boko Haram"

France 24

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 14 avril, les deux ans de l’enlèvement des lycéennes de Chibok par Boko Haram, au Nigeria, une rocambolesque affaire d’enlèvement d’enfant au Liban, et la reconversion télé, en Corée du sud, d’une jeune femme ayant réussi à fuir la Corée du Nord.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale au Nigeria, qui commémore aujourd’hui le deuxième anniversaire de l’enlèvement des lycéennes de Chibok par Boko Haram.
 
Alors que la secte islamiste a diffusé hier,selon CNN,  une vidéo mettant en scène une quinzaine d’entre elles, 5 familles auraient également reçu des appels passés depuis des téléphones appartenant aux jeunes filles. Des messages, contradictoires, dont les auteurs auraient affirmé se trouver tantôt dans l’état d’Ondo, au sud-ouest du pays, tantôt au Cameroun. Une info du Daily Post du Nigéria, qui ne précise toutefois pas le moment exact où ont été passés ces appels, et rapporte que les familles concernées ont été menacées par des interlocuteurs inconnus lorsqu’elles ont composé à leur tour les numéros de téléphone des jeunes filles. Deux ans après leur enlèvement, leur sort reste un mystère. «Il faut les retrouver et les libérer», martèle AllAfrica, qui rappelle que le président Mohammadou Buhari avait déclaré, au lendemain de son élection, que le Nigéria «ne pourrait pas clamer avoir défait Boko Haram, tant que les 276 jeunes filles de Chibok ne seraient pas libérées». Le site rappelle aussi que ces lycéennes ne sont qu’une «infime partie» des milliers d’enfants et de femmes enlevés par la secte islamiste.
 
Au Liban, une tentative d’enlèvement, plutôt rocambolesque cette fois, a donné lieu à la mise en examen… d’une équipe de télévision australienne. D’après The Australian, la police libanaise a arrêté la semaine dernière à Beyrouth une Australienne accusée d’avoir planifié l’enlèvement de ses deux enfants ainsi qu'une équipe de télévision soupçonnée de lui avoir prêté main forte. Cette jeune femme accuse le père, libanais, d'avoir refusé de permettre aux deux enfants de rentrer en Australie après les vacances. Les autorités libanaises estiment qu’elle pourrait s’être mise d'accord avec des journalistes de l’émission 60 minutes de Channel 9, en Australie, pour l'aider à récupérer ses enfants au Liban. La défense de l’équipe soutient, elle, que les reporters ne l’ont aidée en aucune façon, mais étaient simplement sur place pour filmer l’opération menée pour le compte de cette femme, par une agence internationale privée de récupération d'enfants - une agence portant le nom de «Cari», et dont l’enquêteur mis en cause dans cette tentative d’enlèvement au Liban est l’objet de nombreuses interrogations de la part de la presse australienne, notamment du Australian, qui présente Adam Whittington, comme un personnage «haut en couleur», à l’histoire récente «extravagante». L’homme, qui affirmerait être un ancien enquêteur de Scotland Yard, aurait d’ailleurs déjà été incarcéré il y a deux ans, pour une histoire semblable, à Singapour, où il aurait tenté d’enlever un enfant de deux ans à la demande de sa mère britannique. S’agissant de l’affaire libanaise, le quotidien Annahar annonce la création d’une commission conjointe australo-libanaise, pour parvenir à régler la question de la garde des deux enfants concernés.
 
Une autre histoire de télévision, pour finir - une histoire qui se termine bien, cette fois. The Guardian raconte la reconversion inattendue de Chanyang Joo, une jeune femme de 25 ans, qui est parvenue à fuir la Corée du nord et à retrouver sa famille en Corée du sud, où elle est devenue une star de la télé.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.