Accéder au contenu principal
Dans la presse

François Hollande, le président "puching-ball"

France24

Au menu de cette revue de presse française, le décryptage sans concession de la prestation de François Hollande, qui a fait face à quatre Français dans l'émission "Dialogues citoyens", l'initiative du gouvernement allemand en faveur de l'intégration des réfugiés, mais aussi la visite très attendue du pape sur l'île de Lesbos pour "attirer le regard du monde" sur le sort des migrants.

PUBLICITÉ

La presse française commente longuement la prestation télévisée du chef de l'État, jeudi soir sur France 2. Plusieurs quotidiens ont retenu une phrase en particulier, notamment Libération : "La France va mieux". Pour le journal de gauche, François Hollande a insisté sur son bilan social afin de réactiver le clivage droite-gauche sur le rôle de l'État.

Pour Ouest France, le président a "défendu sa méthode". Offensif, il a rappelé que la Loi travail ne sera pas retirée. Un chef de l'État qui "y croit malgré tout", commente l'éditorialiste du quotidien régional, Michel Urvoy. "La question n'est plus de savoir s'il a trouvé telle bonne réponse, respecté telle promesse, elle est de savoir s'il retient encore l'attention."

D'autant que pour Le Parisien, "François Hollande ronronne". Jeudi soir, "pas d'annonce, pas de changement de cap, pas de renoncement", si ce n'est "la poursuite des chantiers législatifs engagés". Pour Le Figaro, François Hollande est apparu comme un président "punching-ball" face à des contradicteurs pugnaces. En définitive, résume Guillaume Tabard, cette émission est révélatrice de l'"impuissance présidentielle". Pour L'Opinion, "c'est la technocratie qui a parlé aux Français".

>> À lire sur France 24 : "'Dialogues citoyens' : à un an de la présidentielle, François Hollande défend son bilan"

La presse revient aussi sur le plan de Berlin pour l'intégration des réfugiés, salué dans l'édito de L'Opinion. Selon le journal libéral, l'Allemagne donne une leçon à tous les pays européens.

Celui qui voudrait aussi faire la leçon aux européens, c’est le pape François, raconte La Croix. Le souverain pontife arrive samedi sur l'île grecque de Lesbos, où échouent de nombreux migrants venus de Turquie. Le journal catholique titre sur "l'espoir d’un déclic".
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.