Accéder au contenu principal

Grâce à son robot Root, l'université d'Harvard compte enseigner le code à tous les enfants du monde

Harvard

Grâce aux roboticiens d'Harvard et à leur nouvel outil destiné à trouver sa place dans toute salle de classe, il se pourrait bien que les générations futures codent comme elles respirent.

Publicité

"Il est absolument essentiel que les enfants qui naissent aujourd’hui pensent plus tard que coder est la chose la plus naturelle qui soit."

VOIR AUSSI : Révolution numérique : pourquoi il faut changer l'école

La recommandation est faite par l’une des universités les plus prestigieuses du monde, et plus exactement par le Wyss Institute for Biologically Inspired Engineering, le département d’Harvard dédié aux solutions du futur dans les domaines de la robotique, de la santé ou encore de l’énergie.

Pour en arriver là, le Wyss a mis au point un robot destiné à initier les plus jeunes au code. De forme hexagonale, la petite machine, surnommée Root, a été conçue pour naviguer à l'horizontale ou à la verticale sur un tableau blanc et pour y écrire grâce à un marqueur intégré. C’est depuis une application, appelée Square, qui permet de manipuler des icônes correspondant à des actions, que les enfants peuvent coder de manière ludique et ainsi contrôler l’appareil à distance. Une fois leurs œuvres d’arts réalisées, ils peuvent aussi ordonner à l’intelligence artificielle de les effacer.

"Nous avons pour objectif d’introduire un robot dans chaque classe du monde", annonce Zivthan Dubrovsky, le directeur de la plate-forme, dans la vidéo de présentation de Root, mise en ligne lundi 18 avril sur le YouTube d'Harvard.

De leur côté, les plus vieux pourront également s’initier à l’art du code grâce au passage en mode texte. Car si toutes les classes du monde disposent dans quelques années de leur Root personnel – comme le souhaite le Wyss Institute –, on risquerait bien de ne plus être d'une grande aide pour nos enfants au moment des devoirs.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.