Accéder au contenu principal
Dans la presse

Présidentielle américaine : la bataille pour New York

France24

Au menu de cette revue de presse internationale, la bataille de New York pour les candidats démocrates et républicains aux primaires américaines, la balle dans le camp du Sénat au Brésil après le lancement de la procédure de destitution de Dilma Roussef ou encore la crainte d'une nouvelle hémorragie de migrants en Méditerranée.

Publicité

Au Brésil, après le vote de la chambre des députés en faveur de la destitution de Dilma Roussef, "la balle est dans le camp du Sénat", titre le Correio da Bahia. Pour l’instant, les jeux sont faits. Le journal Estado de Sao Paulo actualise au quotidien les intentions de vote au Sénat et aujourd’hui, 46 sénateurs votent "pour", 5 sont "indécis", 10 n’ont pas voulu répondre et 20 sont "contre". De son coté, le Correio da Bahia revient sur le vote de dimanche et titre "Du crachat à Dieu, on a tout vu". Le journal dresse le récit du spectacle effroyable auquel ont assisté les Brésiliens lors de ce vote de destitution. Certains députés ont voté en crachant, d’autres en invoquant Dieu, leur femme, voire même leur perroquet …

Pour la presse anglo-saxonne, cette procédure de destitution en cours au Brésil suscite des inquiétudes. Comment se réjouir, s’interroge le Guardian, alors que c’est le président d’un pays que l’on destitue. C’est un jour sombre pour le Brésil titre le quotidien britannique. Sceptique, le Washington Post en appelle à la fin de ces guerres interminables de destitution et surtout à la tenue de nouvelles élections.

Aux États-Unis, place à la bataille cruciale de New York, malgré des campagnes menées tambour battant par les candidats. L’ancienne sénatrice de l’Etat, Hillary Clinton devrait l’emporter haut la main face à Bernie Sanders. Même succès assuré pour le milliardaire Donald Trump prédit le New Yorker.

Selon The Independent, une enquête démontre que l’ensemble des pays membres du G20, sauf la Russie, souhaite qu’Hillary Clinton devienne présidente des États-Unis face à Donald Trump.

Enfin, la presse revient sur cette crainte qui grandit autour de la Méditerranée. Selon The Independent, le grand départ des migrants depuis la Libye a d’ores et déjà repris et les autorités italiennes redoutent leur arrivée. Le journal britannique prédit déjà que la mer va à nouveau se transformer en cimetière de masse pour ces migrants…

Les reportages sur ces drames humains qui se répètent ont d’ailleurs été récompensés par le prestigieux prix Pulitzer, le prix du journalisme aux États-Unis.
 

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.