Accéder au contenu principal

À force de voir son pénis cassé, la statue d'Héraclès aura droit à une prothèse à Arcachon

Photo d'illustration – Statue d'Héraclès de la collection du musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg.
Photo d'illustration – Statue d'Héraclès de la collection du musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg. The Art Collector/Print Collector/Getty Images

On ne compte plus les émasculations dont a été victime la statue d'Héraclès à Arcachon. Pour y remédier, et rendre au dieu grec ses attributs, le mairie a fait fabriquer une prothèse amovible.

Publicité

De la chirurgie esthétique pour Héraclès. Enfin presque.

Dans le parc mauresque d'Arcachon, la statue en pierre du dieu grec Héraclès sera désormais équipée d'une prothèse amovible entre les jambes. Le quotidien Sud Ouest rapporte les propos de Martine Phelippot, adjointe au maire et médecin, qui a pris les choses en main : "Effectivement, Héraclès a une virilité fragile… Nous avons choisi une option en fabriquant une prothèse amovible qui est posée sur la statue avant chaque cérémonie."

Il faut dire que le sexe d'Héraclès subit la colère (ou la jalousie ?) des habitants de la ville du sud-ouest depuis plus de cinquante ans. Dès son installation en 1948, l'artiste Claude Bouscau avait du rétrécir à deux reprises les attributs de son oeuvre, aux mensurations jugées "choquantes", rappelle le quotidien. Avant d'être émasculé à plusieurs reprises, ne laissant à l'imposant Héraclès de 3,10 m de haut "qu'un tout petit tuyau d'acier censé servir d'armature".

Le sexe de ce mâle grec est pourtant un symbole crucial de sa virilité, lui qui aurait passé une nuit torride avec les 51, oui 51, filles du roi Thepios, d'après la mythologie ancienne.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.