Accéder au contenu principal

Ligue des champions : vainqueur du Bayern Munich, l'Atletico Madrid met un pied en finale

L'Atletico Madrid s'est imposé face au Bayern Munich (1-0) en demi-finale aller de la Ligue des champions.
L'Atletico Madrid s'est imposé face au Bayern Munich (1-0) en demi-finale aller de la Ligue des champions. Gérard Julien, AFP

L'Atletico Madrid, qui recevait le Bayern Munich en demi-finale aller de la Ligue des champions, s'est imposé 1 à 0 grâce à un but de Saul. Les Colchoneros ont pris une belle option sur la qualification avant le match retour à Munich, mardi 3 mai.

Publicité

Décidément, l'Atletico Madrid est bel et bien l'épouvantail de cette Ligue des champions 2015/16. Comme face au Barça en quart de finale, les Colchoneros ont souffert mais se sont appuyés sur une défense de fer pour décrocher un succès essentiel face au Bayern Munich. Une victoire 1 à 0 qui les place dans les meilleures dispositions à six jours du match retour, à Munich, mardi 3 mai prochain. 

Sur la pelouse d’un Vicente-Calderon chauffé à blanc, les hommes de Diego Simeone n’ont pas tardé à se mettre en évidence. Après un round d’observation d’une dizaine de minutes, la petite perle espagnole Saúl a fait montre de tout son talent. Lancé à 40 mètres du but, il a mystifié trois défenseurs adverses avant de décocher une frappe du gauche millimétrée, qui a trouvé les filets d’un Neuer cueilli à froid (11e, 1-0).

Solidité défensive

Et derrière, l’Atleti a fait ce qu’il sait le mieux faire : préserver un résultat. Durant la première mi-temps, sans surprise, le Bayern a tenu le ballon (70 % de possession), mais sans toutefois se montrer réellement dangereux. Vidal a bien failli remettre les deux équipes à égalité dès la 12e minute d’une belle tête, finalement sauvée in-extremis par Gimenez. Et derrière, c’est Douglas Costa, sur un coup franc pourtant anodin proche de la ligne de touche, qui a été tout proche de surprendre Oblak (25e).

En face, l’Atletico a profité de la vivacité de ses pointes. À la demi-heure de jeu, Griezmann, à la course avec Javi Martinez, a failli doubler la mise pour les siens mais le pied de Neuer a finalement repoussé sa tentative du gauche (30e).

Le Bayern se rebiffe…

Au retour des vestiaires, les Bavarois ont redoublé d’efforts pour revenir au score et ont contraint l’Atletico à reculer dangereusement. Peu avant l’heure de jeu, les protégés de Pep Guardiola ont même failli réussir, mais Alaba, malchanceux, a trouvé la transversale d’Oblak (54e), avant que le portier slovène ne parvienne à capter une tête à bout portant de Javi Martinez (56e).

Puis, après un premier quart d’heure étouffant (80 % de possession pour le Bayern et une nette domination territoriale), les Colchoneros sont parvenus à desserrer l’étreinte des visiteurs. Et malgré l’entrée – tardive – de Thomas Müller (69e), le Bayern n’a finalement jamais réussi à refaire son retard.

Costa (70e), Vidal (74e) et Alaba (80e) ont tous été proches de trouver la faille, mais c’est finalement Torres, sur un contre éclair mené par Griezmann, qui a eu le but du break au bout du pied. L’international espagnol a vu sa frappe repoussée par le poteau, et Koke, qui a hérité ensuite du ballon dans la surface, n'a pas réussi à tromper Neuer (75e).

… mais s’incline

Et, jusqu’au bout du suspense, les supporters bavarois ont cru à l’égalisation, mais même une tête de Benatia (90e+3) puis une dernière frappe de Vidal n’ont eu raison de la défense madrilène. Le mur colchonero, ce soir encore, était tout simplement infranchissable.

Le constat est sans appel : s’il veut quitter le Bayern Munich sur un succès historique, Pep Guardiola n’a que six jours pour trouver une solution. Sinon, l’aventure s’arrêtera inévitablement en demi-finale pour le favori annoncé de l’épreuve. Exactement comme le Barça avait quitté l’Europe, au tour précédent, alors qu’il semblait au-dessus du lot. Cruel mais logique, tant cet Atletico version 2016 n'a rien à envier aux "grands".

Pour revivre Atletico Madrid - Bayern Munich, demi-finale aller de la Ligue des champions, en direct sur vos tablettes et smartphones, cliquez sur ce lien.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.