Découvertes

L’Inde rejoint SpaceX et Blue Origin dans la course aux fusées réutilisables

SpaceX

Avec son prototype de lanceur recyclable, le pays prévoit à son tour de développer des fusées "low cost", autrement dit capables d’effectuer plusieurs voyages dans l’espace.

Publicité

SpaceX et Blue Origin ont du souci à se faire. Un nouveau concurrent fait son entrée dans la course aux lanceurs réutilisables, et pas des moindres : l’agence spatiale indienne, l’ISRO, qui prévoit dès ce mois de juin de tester un premier prototype d’aéronef.

VOIR AUSSI : SpaceX vs. Blue Origin : les fusées réutilisables relancent la course à l'espace

Appelé RLV-TD (Reusable Lauch Vehicle-Technology Demonstrator), ce dernier pourra effectuer plusieurs allers-retours entre l’espace et la Terre, permettant ainsi de réduire considérablement les coûts des missions spatiales.

Contrairement au New Shepard, la fusée réutilisable développée par Blue Origin – société du fondateur d’Amazon Jeff Bezos –, qui prévoit de transporter jusqu’à six personnes à son bord, le RLV-TD ne sera destiné pour l’instant qu’à la mise en orbite de satellites. Elle se rapproche dans ce sens plus du lanceur Falcon 1 développé par SpaceX, l’entreprise d’Elon Musk.

L’engin n’est pour l’instant qu’un prototype destiné à tester les technologies qui seront appliquée au futur lanceur à deux étages. Il décollera de la Satish Dhawan Space Center, la base de Sriharikota, située au sud-est de l’Inde.

"L’appareil sera envoyé à une hauteur de 70 kilomètres avant de revenir dans l’atmosphère", a déclaré Kiran Kumar, le directeur de l’agence, à la conférence annuelle organisée par la société d’aéronautique indienne HAL, l’Air Force Association et la Société aéronautique de l’Inde.

L’ISRO devra probablement faire preuve de patience : si ces dernières semaines, les fusées réutilisables "low cost" de Blue Origin et de SpaceX commencent à revenir sur la Terre ferme en un seul morceau, il leur aura fallu de nombreuses tentatives infructueuses avant de parvenir à ces petites victoires.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine