Accéder au contenu principal

Primaires républicaines : Ted Cruz choisit Carly Fiorina comme colistière pour contrer Trump

Ted Cruz et Carly Fiorina lors d'un meeting de campagne le 27 avril 2016 à Indianapolis.
Ted Cruz et Carly Fiorina lors d'un meeting de campagne le 27 avril 2016 à Indianapolis. Ty Wright, AFP

Le sénateur du Texas en lice pour l’investiture républicaine, Ted Cruz, a nommé Carly Fiorina comme colistière mercredi. Tous deux se présentent comme des "outsiders" de la politique pour faire concurrence à Donald Trump.

PUBLICITÉ

Le candidat à l'investiture présidentielle républicaine Ted Cruz a choisi, mercredi 27 avril, Carly Fiorina comme colistière, afin de reprendre l'initiative contre le favori Donald Trump, qui a remporté une série de victoires aux primaires. Rompant avec la tradition, le sénateur du Texas n'a pas attendu la fin des primaires pour nommer Carly Fiorina comme sa candidate à l'investiture pour la vice-présidence, la qualifiant de "leader extraordinaire".

Le "ticket" ainsi formé inclut deux conservateurs qui critiquent ouvertement l'appareil du parti républicain, chacun tentant de se présenter comme un "outsider" de la politique pour faire concurrence au milliardaire new-yorkais.

>> À lire sur France 24 : Ted Cruz et John Kasich s'unissent pour contrer Donald Trump

"Pourquoi faire cette annonce maintenant ?", s'est-il expliqué à Indianapolis lors d'un meeting. "Les électeurs méritent un candidat qui ne change pas comme une girouette, vous méritez de savoir exactement ce que pense un candidat", a-t-il répondu, en ajoutant qu'il souhaitait donner aux Américains "un choix clair".

"Donald Trump et Hillary Clinton sont les deux faces d'une même médaille"

Ancienne PDG de Hewlett Packard, Carly Fiorina est ainsi repêchée de la course des primaires, où elle n'avait obtenu que de piètres résultats. Elle n'avait d'ailleurs pas toujours été tendre pour Ted Cruz, déclarant en janvier que son ex-rival disait "tout et n'importe quoi pour être élu".

"Ce n'est pas fini", a déclaré Carly Fiorina, en s'attaquant immédiatement au favori républicain. "Donald Trump et Hillary Clinton sont les deux faces d'une même médaille", a-t-elle dit, en les accusant chacun de faire partie du "système".

Le fils de Donald Trump, Eric Trump, a qualifié sur Twitter l'alliance Cruz-Fiorina d'"acte le plus désespéré que j'ai jamais vu".

La primaire de l'Indiana, mardi prochain, sera déterminante, tant l'investiture se jouera à quelques délégués près. Pour l'instant, Donald Trump a une légère avance dans les quelques sondages réalisés dans l'État.

Chez les démocrates, en revanche, la voie de l'investiture est dégagée pour Hillary Clinton, qui a remporté une série de victoires depuis la semaine dernière et accru son avance en nombre de délégués. Sauf coup de théâtre, elle portera les couleurs du parti démocrate à l'élection présidentielle de novembre, la première femme de l'histoire américaine à atteindre cette étape.

France 24

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.