Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

La France de l'Occupation racontée par Pierre Assouline

En savoir plus

FOCUS

Une présence jihadiste, mais pas d'attentat : le cas singulier de l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Reza : "Je ne suis pas photographe de guerre, je suis correspondant de paix "

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Vers un baril de pétrole à 100 dollars d'ici fin 2018 ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"ONU : multilatéralisme vs. souveraineté"

En savoir plus

LE DÉBAT

Quelle réponse de l'Iran après l'attentat d'Ahvaz ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Harkis, une si longue attente"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'Élysée enlisé dans la parodie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : le cap Bon sous les eaux

En savoir plus

Culture

Décès de Pépito, batteur et chef d’orchestre de Magic System

© Kambou Sia, AFP | Le groupe Magic System lors d'un concert à Abdijan, en mars 2008.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/05/2016

Le batteur et chef d’orchestre de Magic System, Didier Bonaventure Deigna, dit Pépito, est décédé par noyade, ont annoncé mardi les membres du groupe ivoirien. Les tubes du groupe sont connus à travers l’Afrique et l’Europe.

Le chef d'orchestre du groupe ivoirien Magic System, Didier Bonaventure Deigna dit Pépito, est décédé par noyade, a annoncé mardi 3 mai le célèbre groupe de musique.

Magic System "a le regret et la profonde douleur d'annoncer le décès de son batteur et chef d'orchestre Didier Bonaventure Deigna dit Pépito, survenu le dimanche 1er mai dernier par noyade à Jacqueville [sud de la Côte d'Ivoire] dans sa 46e année", souligne le groupe dans un communiqué.

Le musicien qui séjournait dans la station balnéaire est "décédé en tentant de sauver de la noyade une personne", a expliqué un membre de sa famille.

Les plages de la côte ivoirienne sont réputées dangereuses et les secours déplorent régulièrement des noyades.

Le décès du chef d'orchestre et batteur du groupe star de la musique ivoirienne, intervient une semaine après celle de l'idole de la chanson congolaise Papa Wemba, mort sur scène le 24 avril à Abidjan où il participait à la 9e édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua), organisé par Magic system.

Magic System enchaîne les tubes en Afrique et en Europe depuis son succès "Premier Gaou" en 2002.

Avec AFP

Première publication : 03/05/2016

  • RD CONGO

    Kinshasa rend hommage au roi de la rumba congolaise, Papa Wemba

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)