Accéder au contenu principal

Clixta, l’Instagram du passé qui donne envie de ranger son grenier

tomh1982/Reddit

A quoi ressemblerait notre fil Instagram s’il n’était fait que de vieilles photos de famille et de toutes sortes de clichés surannés ? A l’appli Clixta.

PUBLICITÉ

Créée par deux entrepreneurs britanniques – Dean Newsome et Shaun Cutler – cette application permet de numériser, d’organiser et de partager des photographies d’antan avec d’autres utilisateurs. En clair, de sauver nos archives photographiques de la poussière et de l’oubli.

VOIR AUSSI : Reddit lance enfin son appli mobile officielle

"J’étais en train de scanner de vieilles photos pour mes beaux-parents quand j’ai réalisé qu’il n’existait aucun endroit pour les diffuser à plus large échelle", a expliqué Shaun Cutler à la BBC, qui a consacré un article à Clixta.

Si ce n’est pas tout à fait exact – les sites de partage d’images, en public ou en privé, n’étant pas ce qui manque sur Internet – il est vrai qu’aucune application sociale dédiée aux vieilles photographies n’avait jusqu’à présent vu le jour.

Sur Reddit, où chaque jour des dizaines de vielles photos de famille sont partagées (plus particulièrement sur le subreddit r/OldSchoolCool), on peut d’ailleurs facilement constater l’engouement qu’elles suscitent. Car montrer à quoi ressemblaient ses parents dans les années 1970 ou s’attendrir sur la photo de mariage de ses arrières-grands-parents est visiblement devenu une vraie tendance sur le Net.

Voilà donc Clixta à la rescousse. Et avec elle, la promesse de voir tous ces clichés pleins de nostalgie classés par genre, par année et par source. Autant dire que si l’application a du succès, on risque d’avoir de nouvelles quantités d’images à scruter quotidiennement sur nos smartphones.

Un Instagram vintage, les "groupes" en plus

Concrètement, l’outil, déjà disponible sur iOS et Android, est à peu près façonné comme Instagram : un accès direct à l’appareil-photo permet de photographier directement un cliché (oui, de prendre une photo d’une photo), mais il est aussi possible de l'intégrer directement via la banque d’images de son téléphone. Il faudra aussi choisir entre deux options : rendre visible sa publication aux yeux de tous ou la réserver à certains utilisateurs, comme des membres de sa famille. Sur Instagram, seul le compte utilisateur dans sa globalité peut être rendu public ou privé.

La fonction "Explore", elle, diffère un peu de l’appli star de partage d’images. Organisée par "groupes", elle nous permet de nous abonner à des fils sur des sujets précis : "Favorite Pet", soit un florilège d’animaux de compagnie appartenant désormais au passé, "Manhattan en 89" ou encore "Grands-parents". Certains d’entre eux étant privés, il faudra en demander l’accès à l’administrateur avant de s’y balader et d’y poster ses propres clichés.

VOIR AUSSI : Instagram intègre des chaînes vidéo dans son outil "Explorer"

Sont présentes évidemment la classique interface personnelle et les notifications, puisqu’il est possible d’interagir avec les autres utilisateurs en aimant ou en commentant leur publications.

"J’espère qu’un jour, des historiens ou des institutions l’utiliseront, par exemple, pour remonter les décennies à travers des rues", a confié Dean Newsome, toujours à la BBC. Pour le moment, soyons honnêtes, le tour des contenus se fait plutôt rapidement. Seuls 300 utilisateurs sont actifs, mais compte tenu de l’intérêt des images, parfois rares quand il s’agit de lieux bien précis, l’appli pourrait bien prendre son envol.

En tous cas, moi qui commence à largement saturer des cafés-noisette pris de haut et de tous ces autres clichés bien léchés (petits cactus + draps blancs froissés + joli parquet), je lui souhaite.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.