Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Lui, candidat"

France 24

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 4 mai, le discours prononcé par François Hollande à l’occasion du 80ème anniversaire du Front populaire. Une intervention interprétée comme un plaidoyer en faveur d’une nouvelle candidature en 2017.

PUBLICITÉ

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
A la Une de la presse française, l’intervention, hier, de François Hollande pour les 80 ans du Front populaire. Un discours perçu comme le début d’une opération reconquête à un an de la présidentielle.
 
Officiellement, le chef de l’Etat ne dévoilera ses intentions qu’au mois de décembre, mais d’après les journaux, François Hollande sera candidat à sa réélection, au motif qu’il a surtout vanté, valorisé, hier, son bilan à l’Elysée. «Lui, candidat», titre ce matin Libération, qui a choisi de passer au crible ce bilan. Conclusion: si certaines réalisations revendiquées par le PS sont bien exactes, d’autres, en revanche, le sont moins, voire pas du tout. Exemple: «en 2015, martèlent les proches de François Hollande la France a créé 525 000 entreprises, devenant le leader européen dans ce domaine»: vrai, mais parmi ces nouvelles entreprises, 95 % n’ont aucun salarié, et la France arrive loin dans le classement des créations de structures comptant 1 à 10 salariés – les entreprises les plus pourvoyeuses d’emploi. Fausse, en revanche, l’affirmation selon laquelle «maintenant les banques doivent séparer leurs activités spéculatives et leurs activités de dépôt». Bilan du bilan, vu par Libération: «Rien de spectaculaire, mais une myriade de changements modestes qui finissent par composer, sinon une politique enthousiasmante, du moins une panoplie d’avancées utiles. Sera-ce suffisant? Rien n’est moins sûr».
 
«Le candidat Hollande est entré en campagne», confirme le Figaro. Fustigeant l’«extravagant plaidoyer pro domo» d’hier, le journal regrette cette entrée dans l’arène, jugeant qu’il est à la fois «trop tôt pour infliger aux électeurs pareille inaudible plaidoirie», et «trop tard pour remonter a pente». Vu par le Figaro, voici le bilan de ses quatre années à l’Elysée: «Des centaines de milliers de chômeurs supplémentaires, une menue loi Macron et une exsangue loi El Khomri, lesquelles ont provoqué les incendies que l’on sait au sein du PS. Laborieux et piètre résultat qui ne vaut certainement pas douze interminables mois d’autosatisfaction». Un bilan qui fait prédire au politologue Gérard Grunberg non seulement la défaite «inéluctable» de la gauche en 2017, mais aussi une «grave défaite aux prochaines législatives». Selon lui, le PS et François Hollande n’ont pas su faire leur «mue sociale-libérale» et ne seraient pas «prêts» à la faire. François Hollande qui a confirmé, hier, envisager un nouvel allègement de la fiscalité pour les ménages les plus modestes, d’après les Echos. Le journal rappelle néanmoins que Bruxelles demande à ce que les baisses d’impôt et les nouvelles dépenses soient compensées. Egalement dans cette rubrique «calculs et tractations», les discussions sur la réforme du droit du Travail à l’Assemblée. Le Parisien évoque la possibilité, pour l’exécutif, de recourir au 49.3 pour imposer la loi El Khomri. Dans une interview, un ex-conseiller de la ministre du Travail affirme que Manuel Valls est prêt à dégainer cet article, perçu comme un «passage en force».
 
A droite, les candidats à la primaire du parti Les Républicains se mettent eux aussi en ordre de bataille. Prévue les 20 et 27 novembre prochains, son organisation est l’objet de discussions assez âpres, à en croire l’Opinion. Nicolas Sarkozy, qui ne s’est pas encore déclaré officiellement candidat, est l’objet d’un papier au vitriol, c’est un euphémisme, sur le site de l’Obs, qui le qualifie de «Napoléon des hypermarchés».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.