Accéder au contenu principal

Face aux critiques, Netflix sort le grand jeu pour sa nouvelle star "Marseille"

Les acteurs de la série "Marseille" étaient réunis dans la ville phocéenne pour défendre la première création originale française de Netflix.
Les acteurs de la série "Marseille" étaient réunis dans la ville phocéenne pour défendre la première création originale française de Netflix. Louise WESSBECHER, MASHABLE FR

"Marseille", la toute première production française de Netflix, est disponible en ligne depuis cette nuit. Face aux critiques, le géant américain avait fait les choses en grand lors d'une avant-première organisée à Marseille. Mashable FR y était.

Publicité

"'Marseille' c'est la passion et la démesure, regardez la taille de Depardieu !", confiait Pascal Breton, producteur de la série, sur la tapis rouge de l'avant-première organisée au Palais du Pharo, dans la cité phocéenne, mercredi 4 mai 2016. Et il n'avait pas tort. De l'organisation cinq étoiles aux blogueurs et youtubeurs en renfort sur place, en passant par la longueur du tapis rouge, tout était hors normes.

Face aux critiques de presse négatives et ultra relayées sur les réseaux sociaux, les acteurs, producteurs, scénaristes et réalisateurs de "Marseille" défendaient corps et âmes leur série. Même Reed Hastings, cofondateur de Netflix, et Ted Sarandos, directeur des contenus, qui avaient fait le déplacement depuis la Californie, affichaient leur plus beau sourire pour porter leur première série produite en Europe.

VOIR AUSSI : Notre interview vidéo de Reed Hastings, PDG de Netflix

"Marseille" a sans doute été décrit à tort comme un "House of Cards" à la française. Car si l'on y suit bien sûr en fil rouge une intrigue politique, c'est surtout des histoires de familles et de fesses qui s'enchaînent dans lesquelles Gérard Depardieu tient franchement la barre. Avant même de fasciner les téléspectateurs en Robert Taro, ce "monument du cinéma français" a en tout cas impressionné tous les jeunes acteurs qui l'ont croisé sur le tournage, à l'instar de Carolina Jurczak ou Nassim Sim Ahmed, "heureux et très honoré" de jouer son gendre Selim à l'écran.

VOIR AUSSI : "Marseille", la série originale de Netflix, sera aussi diffusée sur TF1

etflix communique rarement sur les audiences de ses séries, alors il sera difficile de savoir si "Marseille" plaira aux plus de 80 millions d'abonnés de la plateforme de streaming.

Mais si les signaux sont au vert, une deuxième saison pourrait bien suivre. Thomas Gilou, réalisateur d'une partie de la saison 1, nous a avoué avoir "laissé des points de suspension" à la fin du huitième et dernier épisode. Et Pascal Breton promet encore "plein de choses à raconter". Reste à voir si les téléspectateurs auront envie d'écouter la suite de l'histoire.

Pour revoir notre Snapchat story en direct de la conférence de presse :

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.