Accéder au contenu principal

Manifestation record à Varsovie pour "préserver la place de la Pologne en Europe"

Plus de 240 000 personnes ont manifesté à Varsovie, samedi 7 mai 2016, pour affirmer leur volonté de voir la Pologne demeurer pleinement au sein de l'Union européenne.
Plus de 240 000 personnes ont manifesté à Varsovie, samedi 7 mai 2016, pour affirmer leur volonté de voir la Pologne demeurer pleinement au sein de l'Union européenne. Wojtek Radwanski, AFP

Plus de 240 000 Polonais pro-UE ont manifesté samedi à Varsovie, avec comme cri de ralliement la préservation de "la place de la Pologne en Europe". Il s'agit de l'une des plus importantes manifestations dans ce pays depuis la chute du communisme.

PUBLICITÉ

Plus de 240 000 personnes ont manifesté à Varsovie, samedi 7 mai, pour "préserver la place de la Pologne en Europe", menacée, selon elles, par la politique des conservateurs au pouvoir, a annoncé la mairie de Varsovie.

Organisée à l'appel du Comité de la défense de la démocratie (KOD), une initiative civique, il s'agit de l'une des plus importantes manifestations en Pologne depuis la chute du communisme en 1989.

>> À voir sur France 24 : "Pologne : Lech Walesa, la bataille pour réécrire l'histoire"

Celle-ci a rassemblé la majorité des partis d'opposition parlementaire, dont Plateforme civique (PO, libéral), Nowoczesna (libéral) et le parti paysan PSL, ainsi que des formations extraparlementaires comme le parti social-démocrate SLD ou les Verts, sous le mot d'ordre "Nous sommes et resterons en Europe".

Réunis devant le siège du gouvernement, les manifestants brandissaient des drapeaux nationaux blanc et rouge, des drapeaux européensn ainsi que des bannières avec des slogans pro-européens. Avant le début de la marche qui devait les mener devant le palais présidentiel, ils ont chanté l'hymne national et scandé "Nous défendrons la démocratie et la Constitution".

Une façon de dire oui à la surveillance du gouvernement polonais par Bruxelles

"Nous sommes ici car nous voulons nous battre pour la liberté en Pologne, pour la démocratie", a déclaré avant la marche l'ancien président Bronislaw Komorowski.

>> À voir sur France 24 : "La démocratie en Pologne est-elle en danger ?"

"Le gouvernement polonais est sous la surveillance des instances européennes, il est critiqué par le Conseil de l'Europe et par la Commission européenne pour ses démarches contre la Cour constitutionnelle qui est maintenant plus ou moins neutralisée, et parce que le procureur général est tombé sous la tutelle du ministre de la Justice", rappelle la correspondante de France 24 à Varsovie, Alex Duval-Smith. "Cette manifestation est donc une façon pour ces Polonais de dire leur soutien à cette surveillance européenne dont la Pologne fait l’objet."

Une autre manifestation, celle-ci organisée par le mouvement nationaliste, a réuni quelque 2 500 personnes, selon la mairie de Varsovie, protestant contre la présence de la Pologne dans l'UE et "le diktat de Bruxelles".

Les deux marches ont coïncidé avec la traditionnelle "parade Schuman", organisée à l'occasion de la Journée de l'Europe.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.