Accéder au contenu principal

En images : Kristen Stewart et Blake Lively au bras de Woody Allen au Festival de Cannes 2016

Corey Stoll, Blake Lively, Woody Allen, Kristen Stewart et Jesse Eisenberg sur le tapis rouge du Festival de Cannes, le 11 mai 2016.
Corey Stoll, Blake Lively, Woody Allen, Kristen Stewart et Jesse Eisenberg sur le tapis rouge du Festival de Cannes, le 11 mai 2016. Mehdi Chebil

La 69e édition du festival de Cannes a démarré entre deux averses de pluie. Sur le tapis rouge, l’équipe de "Café Society" a pris la pose devant les photographes avant de laisser la parole à Laurent Lafitte, maître de cérémonie de cette soirée.

PUBLICITÉ

Victoria Beckham, Justin Timberlake et Anna Kendrick venus pour la promo du film d’animation "Trolls", Susan Sarandon, Jessica Chastain, Vincent Lindon, Line Renaud, Géraldine Nakache, Bella Hadid, Eva Longoria… La cérémonie d’ouverture du Festival de Cannes a une fois de plus fait le plein de people.

VOIR AUSSI : Rétroprojecteur : un siècle de stars, de tapis rouge et de bikini au Festival de Cannes

Le jury de cette 69e édition était bien sûr au rendez-vous sur le tapis rouge avec Vanessa Paradis, Kirsten Dunst en robe rouge, Mads Mikkelsen, Valeria Golino ou encore le président George Miller. Enfin, les stars de cette soirée, l’équipe du film "Café Society" diffusé en hors compétition, ont terminé le défilé. Le réalisateur Woody Allen était accompagné des acteurs Kristen Stewart, Blake Lively dans une robe lamée, Corey Stoll et Jesse Eisenberg.

Le "Café Society" de Woody Allen applaudi

Lors de la première projection presse de la quinzaine organisée ce matin, les festivaliers ont applaudi le "Café Society" de Woody Allen. Une histoire d’amour où Jesse Eisenberg et Steve Carrell sont tous les deux passionnément épris, sans le savoir, de la même femme : Kristen Stewart.

VOIR AUSSI : Kristen Stewart : "Plus je vieillis, plus je me rapproche de ce que j'étais à 10 ans"

Derrière ce triangle amoureux, le réalisateur de "Match Point" et "Blue Jasmine" dresse avec douceur et bienveillance le portrait de cette société de mondains, d’aristocrates, d’artistes et de personnalités qui fréquentaient les cafés et les restaurants à la mode à New York, Paris et Londres dans les années 1930.

Ne voyez pas dans ce film-événement le baroud d’honneur de Wood Allen. Le cinéaste de 80 ans a confié à l’AFP : "J'ai 80 ans mais je n'y crois pas, je suis plein de jeunesse, je suis agile, je suis en pleine forme, j'ai tous mes esprits, je mange bien, je fais de l'exercice, j'ai peut-être de la chance, mes parents ont vécu jusqu'à un peu plus de 100 ans (…) Je vais continuer à faire des films, tant que les gens sont assez stupides pour me soutenir financièrement". Et jusqu’à remporter un jour la Palme d’or ?

 Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.