Accéder au contenu principal

En Belgique, une jeune musulmane se prend en selfie devant des manifestants islamophobes

Jürgen Augusteyns

Zakia Belkhiri, une Belge de 22 ans de confession musulmane, s'est prise en selfie devant des partisans d'extrême droite lors d'une manifestation anti-Islam à Anvers, en Belgique. Les réseaux sociaux saluent son geste.

Publicité

VOIR AUSSI : La Belge musulmane dont les selfies sont devenus viraux est rattrapée par de vieux propos antisémites

Le selfie est parfois un acte militant. Zakia Belkhiri, une étudiante Belge de confession msulmane, s'est prise en photo devant des militants du parti d'extrême droite Vlaams Belang ("Intérêt flamand") qui manifestaient à Anvers, samedi 14 mai.

La jeune fille voilée, étudiante en commerce, se rendait à la "Muslim Expo", une exposition dédiée à la culture musulmane à Anvers. Devant l’entrée, une quarantaine de manifestants de Vlaams Belang arboraient fièrement des banderoles anti-Islam.

VOIR AUSSI : Cet Anglais, tout sourire, a pris le "selfie de sa vie" avec le pirate d’EgyptAir

"Retourne chez toi Islam !", "Non au halal !", "Non au voile !", les slogans islamophobes scandés étaient sans équivoque. Insupportable pour la jeune Zakia qui a décidé de se munir de son smartphone et de poser devant l’attroupement, voile sur la tête, en faisant un "V" avec l'index et le majeur.

Zakia raconte à MashableFR : "Quand je suis allée à la Muslim expo, j’ai vu ces gens manifester et j’ai tout de suite pensé à prendre un selfie avec eux. C’était vraiment un pur hasard, rien n’était planifié, je ne savais même pas qu’il y avait une manifestation ! En faisant une action non violente, je voulais envoyer un message positif et montrer à ces gens que les musulmans sont des gens pacifiques."

Voici quelques-uns des selfies de Zakia : 

Originalement publiés sur Vice mercredi 15 mai, les clichés du photographe Jürgen Augusteyns ont rapidement fait le tour de la Toile.

De nombreux internautes ont relayé sur les réseaux l’initiative de la jeune femme. Un entousiasme qui n'a pas manqué de surprendre Zakia : "Je ne m’attendais pas à ce que mes selfies deviennent viraux. Au début, c’était un peu difficile de gérer tout ça mais maintenant je m’habitue et je suis vraiment heureuse d’entendre toutes ces réactions positives !", explique l'étudiante à Mashable FR.

Depuis quelques jours, Zakia profite de sa nouvelle popularité et espère inspirer d'autres jeunes à combattre l'islamophobie dans son pays. Elle confie : "J’adorerais être une personne inspirante, même si j’ai conscience d’être un peu idéaliste."

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.