Accéder au contenu principal

Crash d'EgyptAir : au Caire, la douleur des familles dans l’attente d’informations

Assia Shihab, correspondante de France 24, à l'aéroport du Caire.
Assia Shihab, correspondante de France 24, à l'aéroport du Caire. France 24

À l'aéroport du Caire, les familles des passagers du vol d'EgyptAir, qui s'est abîmé en Méditerranée, sont réunies dans un hôtel. Selon Assia Shihab, correspondante de France 24 en Égypte, les proches, sous le choc, n'ont que très peu d'informations.

PUBLICITÉ

À l’aéroport du Caire, de nombreuses familles de passagers du vol MS804 qui s'est abîmé en Méditerranée ont été réunies dans un hôtel mis à leur disposition. À bord de l’appareil qui reliait Paris au Caire, se trouvaient 66 personnes, principalement des Français et Égyptiens. Selon la correspondante de France 24 au Caire Assia Shihab, les proches des passagers n’ont eu que peu d’informations de la part des autorités égyptiennes.

"On voit des proches de passagers sortir du bâtiment [de l’aéroport, NDLR] pour aller dans un hôtel qui a été mis à leur disposition, rapporte Assia Shihab. Tous nous disent la même chose : ils ne disposent d’aucune information sur le sort de leurs proches. Les autorités égyptiennes sont plus que prudentes". Pendant près de 12 heures, en effet, les officiels égyptiens se sont contentés de dire que l’appareil, un Airbus A320 de la compagnie EgytAir, était porté disparu.

Assia Shihab assure que les familles n’avaient même pas été informées de la tenue d’une conférence de presse du ministère égyptien de l’Aviation civile au Caire. "On voit sortir des familles en état de choc, et parfois très en colère face au manque d’informations", poursuit la journaliste. Si la découverte de débris de l’appareil au large de la Grèce est confirmée, une nouvelle étape s’ouvrira pour les proches des passagers. "La compagnie EgyptAir et les autorités égyptiennes affirment que la priorité est maintenant de prendre en charge les familles au Caire, ainsi que celles qui souhaiteraient venir de France ou de l’étranger", conclut Assia Shihab.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.