Journal de l'Afrique

En Tunisie, Ennahda tourne le dos à l'islam politique, jugé dépassé

En Tunisie, le congrès historique d'Ennahda "sépare le religieux du politique". En Afrique du Sud, Jacob Zuma échappe à la reprise de poursuites pour corruption. Enfin, au Sénégal le premier concours de robots de la région a été organisé à Dakar.

Publicité

En Tunisie, le parti Ennahda, qui a acté la séparation entre activités politiques et religieuses, veut rompre avec un modèle d'islamisme jugé dépassé. A l'occasion de son dixième congrès, le mouvement a réélu à sa tête Rached Ghannouchi, qui affiche pour objectif la reconquête du pouvoir.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine