Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

Entre désistements et critiques, le "Davos du désert" s'ouvre à Riyad

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Paul Biya réélu pour un 7e mandat présidentiel

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#pasdevague et #jesuisunabruti, journée chargée sur les réseaux sociaux français

En savoir plus

LE DÉBAT

Comores : les risques d'une crise politique

En savoir plus

FOCUS

Irak : des personnalités féminines anticonformistes en danger

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le "Davos du désert" compromis par l'affaire Khashoggi

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Maroš Šefčovič : "Nous avons besoin d'intensifier le dialogue entre pays de l'Est et de l'Ouest"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique, mode, peinture : Mounia, égérie volcanique de la création

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Découvertes

En Chine, la fin des bouchons est proche grâce à ce bus qui "enjambe" les voitures

© Capture d'écran, Youtube | Pour résoudre les problèmes de trafic, le bus sera capable "d'enjamber" les voitures.

Texte par Romain HOUEIX

Dernière modification : 25/05/2016

Pour sûr, le bus du futur viendra de l'Empire du Milieu. Une entreprise chinoise a dévoilé son projet de "Transit Elevated Bus", un véhicule capable de circuler... au-dessus des autres voitures.

Marre de voir votre bus coincé dans les bouchons tous les jours ? La solution à votre source de stress quotidienne est peut-être en train de voir le jour en Chine. Lors d'un salon dédié aux nouvelles technologies organisé à Pékin du 19 au 22 mai, la société Shenzhen Huashi Future Parking Equipment a présenté son projet de bus capable "d'enjamber" le trafic : le Transit Elevated Bus (TEB).

VOIR AUSSI : Hyperloop One : le train du futur a passé son premier test avec succès... et ça décoiffe

Comme le montre la maquette à taille réduite, les passagers prendront place quelques mètres au-dessus du sol. Le bus "roulera" de chaque côté de la route, la cabine passant littéralement au-dessus des autres voitures. Pratique quand le trafic est à l'arrêt.

Dans une vidéo diffusée par la Télévision centrale de Chine (CCTV), Bai Zhiming, l'un des ingénieurs du projet, explique que chacun de ces bus aura la capacité de "transporter 1 200 personnes". Le nouveau mode de transport cumulerait ainsi les avantages : il coûterait 5 fois moins cher à fabriquer qu'un métro et serait plus écologique, car fonctionnant en partie grâce aux panneaux solaires sur son toit. Enfin, Zhiming affirme que la construction d'un réseau adapté à ces bus futuristes ne prendrait qu'une seule année.

Si l'on en croit la vidéo, les premiers tests pourraient avoir lieu dès le second semestre de 2016 à Qinhuangdao, dans le nord de la province d'Hebei, en Chine. Croisons les doigts pour qu'ils soient concluant.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 25/05/2016