Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

Découvertes

Des archéologues affirment avoir retrouvé la tombe d'Aristote dans l'ancienne ville de Stagire

Texte par Majda ABDELLAH

Dernière modification : 26/05/2016

La tombe aurait été découverte dans la ville natale du penseur, la cité antique de Stagire, située au nord de la Grèce, soit dans l'ancien royaume de Macédoine, rapportent plusieurs médias grecs, jeudi 26 avril.

Il aura fallu attendre 25 ans avant d'en arriver à cette conclusion. Une tombe située au centre de Stagire, une cité vieille de 2 400 ans découverte en 1996, serait celle d'Aristote, d'après les analyses d'un groupes d'archéologues, a annoncé le journal grec Ekathimerini.

VOIR AUSSI : Comment l'archéologie participative va tous nous transformer en Indiana Jones

"Je n'ai pas de preuves irréfutables mais une série d'éléments me conduisent à ce niveau de certitude", a affirmé l'un des archéologues, Kostas Sismanidis.

Un mausolée accessible au public

La tombe, recouverte d'un toit en céramique de 10 mètres de hauteur, aurait peut-être été accessible, peu de temps après la mort du philosophe, aux visiteurs souhaitant lui rendre hommage. C'est une allée découverte à l'entrée du mausolée, lui-même entouré d'un mur de pierre, qui témoignerait de son statut de lieu de recueillement.

Des poteries et une cinquantaine de pièces de monnaie de l'époque d'Alexandre le Grand, roi de Macédoine et contemporain d'Aristote, ont été retrouvées à l'intérieur. Autant d'indices qui auraient permis aux archéologues de dater la tombe, rapporte le Greek Reporter. Le mausolée avait été détruit par l'Empire byzantin qui avait fait construire une tour au-dessus.

Plus d'informations sont attendues lors du séminaire "Aristote, 2 400 ans", qui se tient actuellement et jusqu'au 28 mai à Thessalonique. C'est à l'occasion de cette série de conférence que la découverte a été rendue publique. Pour mieux visualiser ce à quoi pouvait ressembler la sépulture à l'époque antique, le Greek Reporter a réalisé une vidéo suite à la conférene de presse tenue par l'archéologue Kostas Sismanidis.

 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 26/05/2016