Découvertes

Connected Conference : les objets connectés ne sont plus de simples joujous

Getty Images

Ils sont de plus en plus malins, ils sont prêts à nous envahir, et ils étaient réunis cette semaine à la Connected Conference, l'événement français qui leur est dédié. Bienvenue dans nos vies, objets connectés.

Publicité

La troisième édition du salon français dédié aux objets connectés, organisée au 104, à Paris, s'est achevée ce vendredi après trois jours de démonstrations et de conférences sur des thèmes aussi variés que l'impression 3D, le vêtement du futur, la réalité virtuelle ou les voitures autonomes. 

Une présentation en particulier aura retenu toute notre attention : la reconstitution d'une "maison du futur", soit un salon, une cuisine, une chambre et une salle de bain... envahis d'objets connectés. 

VOIR AUSSI : Waldo, Buddy, Haapie-One : à InnoRobo, la France impose ses robots

À quoi vont-ils bien pouvoir servir ? Sont-ils encore cantonnés au stade de gadgets, comme, il faut l'avouer, cela est encore souvent le cas pour ce type d'objets ? Et s'apprêtent-ils à clignoter ou biper de toute part au moindre de nos gestes ? 

Oui, et non. Car si certains restent effectivement de petits jouets qui finiront rapidement au placard, d'autres nous semblent bien partis pour s'intégrer durablement dans nos foyers.Voici les chevaux sur lesquels on prend les paris.

Eugène, la poubelle intelligente

Si 87 % des Français affirment trier leurs déchets, seuls 44 % d'entre eux le font de manière systématique, selon le premier sondage de l'Observatoire du geste de tri publié en 2014 et réalisé par Ipsos. Pour la simple raison qu'il subsiste encore trop souvent des doutes quant à la nature recyclable ou non d'un produit. Grâce à la poubelle connectée "Eugène" d'Uzer, une start-up française, nous pourrions bien ne plus jamais être en proie à ces moments de doute devant le vide-ordures. 

Son petit scanner de codes-barre intégré lui permet de reconnaître de quel produit il s'agit et de guider ainsi vers le bac correspondant. Encore plus forte : elle enregistre sur une application les scans effectués — et donc les produits que l'on serait susceptibles de racheter — pour en faire des listes de courses. Et si vraiment, vous êtes du genre flemmard ou super-occupé, elle pourra même transférer tout ça au magasin de votre choix en vue d'une livraison à domicile.

Que demande le peuple ? Bah, une poubelle connectée.

Disponible en pré-commande sur KissKissBankBank au prix de 199 euros. Livraison prévue pour la fin de l'année.

Oliba, le doudou Père Castor

Qu'est-ce qui est doux, qui ne se perd jamais et qui raconte des histoires ? Oliba, un petit lapin (ou un ours) en peluche, qui, relié à l'application, permet aux parents d'enregistrer une histoire avec leur propre voix et de rediffuser cette dernière au moment où leur chère tête blonde s'apprête à tomber dans les bras de Morphée. Pratique pour les petits anxieux ou lorsque l'on rentre parfois trop tard du travail. 

Terminées également les crises de larmes lorsque le dit doudou est oublié quelque part : l'application lance l'alerte s'il se trouve à plus de 30 mètres et montre sa dernière position connue. Et rassurez-vous, Oliba est inoffensif, car passif : grâce à un petit bouton disposé sur le boîtier, il est possible de couper – surtout une fois son propriétaire endormi – sa connexion Bluetooth.

Disponible en précommande sur Indiegogo au prix de 46 euros. Livraison en juin 2016.

Hydrao, la douche écolo

Oui, c'est agréable de rester de longues minutes sous le jet de douche bien chaud, à vider son cerveau... Mais ça coûte cher, et ce n'est très pas sympa pour la planète. C'est pourquoi on vous présente Hydrao, le pommeau de douche qui va gentiment faire la police. 

VOIR AUSSI : La douche intelligente qui va vous dire quand couper l'eau pour éviter le gaspillage (en anglais)

Eclairée en vert, elle vous indique que vous pouvez encore rester un peu sous l'eau à vous prélasser, mais une fois passée au rouge, elle vous encourage à passer à l'étape serviette. Le tout sans les coups de sifflets, on vous le promet.

Déjà disponible au prix de 79 euros.

SensorWake, le réveil olfactif

Des études ont prouvé que les odeurs nous sortiraient beaucoup plus vite de notre sommeil que les sons. Bonne nouvelle, l'information a été exploitée. SensorWake est un réveil qui ne sonne pas (bien qu'il en soit capable), mais qui diffuse d'agréables parfums pour nous réveiller en douceur. Honnêtement, le résultat est bluffant : en quelques minutes, la pièce a été envahie par une odeur de chocolat. De quoi clairement nous sortir du lit. 

Bord de mer, croissant, pain grillé, expresso, chocolat, menthe ou herbe coupée, toutes les capsules, à renouveler tous les 30 réveils, ont été imaginées en partenariat avec le parfumeur Givaudan et sont 100 % recyclables. Seul problème, le réveil ne prépare pas encore de vrais croissants.

Disponible en précommande à partir de 89 euros (avec une seule capsule fournie).

Tapp, le thermomètre qui ne met plus mal à l'aise

Avouez que le thermomètre de famille a toujours eu quelque chose de douteux, même si on prenait bien soin de le passer à l'alcool après chaque utilisation. Heureusement, le progrès, c'est aussi ça : un thermomètre connecté à une application et directement branché sur notre smartphone. 

Tapp est vraiment formidable, puisqu'il permet de prendre une température corporelle en un rien de temps, après avoir posé son petit capteur sur le front. Il enregistre également toutes ces données, permettant de suivre l'évolution d'une fièvre en cas de besoin. Après avoir créer une fiche pour chaque membre de la famille, vous ne pourrez plus revenir aux vieilles méthodes, on vous l'assure. 

Mais encore :     

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24