Accéder au contenu principal

L'info en dessin : 20 ans après l'assassinat des moines de Tibéhirine, des zones d'ombre subsistent

Adel Gastel raconte l'affaire des moines de Tibéhirine en dessin.
Adel Gastel raconte l'affaire des moines de Tibéhirine en dessin. Adel Gastel, France 24

Il y a 20 ans étaient assassinés en Algérie sept moines français. Leurs proches contestent toujours la version officielle, qui attribue le crime aux islamistes, sévissant alors dans le pays. Retour en dessin sur l'affaire des moines de Tibéhirine.

Publicité

Le 21 mai 1996, les sept moines français de Tibéhirine étaient retrouvés morts dans une région montagneuse d’Algérie. Vingt ans plus tard, la thèse officielle du crime islamiste ne convainc pas les proches.

Adel Gastel, journaliste de France 24 revient en dessins sur cet épisode historique, teinté de zones d'ombre. Vingt ans plus tard, l’enquête est toujours en cours, il n’y a jamais eu de procès et personne n’a été condamné pour ce crime.

Cliquez sur ce lien pour visualiser la vidéo sur mobile
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.