Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

Crise au Burundi : l'ultimatum de Pierre Nkurunziza aux insurgés de Mugamba

Capture d'écran France 24

L'ONU demande 2500 soldats et policiers supplémentaires pour renforcer sa mission au Mali. Au Burundi, Pierre Nkurunziza donne 15 jours aux rebelles de Mugamba pour se désarmer. Au Nigeria, notre reportage sur l'industrie des jeux vidéos, en pleine expansion.

PUBLICITÉ

Au Burundi, le président Nkurunziza a lancé un nouvel ultimatum aux insurgés. Il leur a donné 15 jours pour déposer les armes dans la commune de Mugamba, considérée comme le dernier foyer de la rébellion, et les a menacés de représailles. Notre invité Thierry Vircoulon, auteur d'un rapport de l'International Crisis Group (ICG) sur le Burundi, décrypte pour nous cette confrontation.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.