Accéder au contenu principal

Roland-Garros 2016 : Murray – Djokovic, une finale de rêve devenue réalité

Andy Murray et Novak Djokovic rêvent de leur premier titre à Paris.
Andy Murray et Novak Djokovic rêvent de leur premier titre à Paris. Pierre René-Worms

Vendredi, à Roland-Garros, Novak Djokovic et Andy Murray ont tous les deux validé leurs billets pour la finale du tournoi parisien. Avec, en ligne de mire, un duel de haute volée entre le numéro un mondial et son dauphin à l'ATP.

PUBLICITÉ

C'est désormais l'une des traditions les plus fidèles du printemps parisien. Comme en 2012, 2014 et 2015, Novak Djokovic s'est qualifié pour la finale de Roland-Garros 2016, vendredi 3 juin, en dominant de la tête et des épaules l'Autrichien Dominic Thiem.

Le Serbe, numéro un mondial, s'est qualifié avec la manière, en trois manches sèches (6-2, 6-1, 6-4) et moins de deux heures de jeu (1 h 48) face à la tête de série n°13, révélation du tableau masculin.

Devant le public du court Suzanne Lenglen, le "Djoker" a rapidement pris la mesure de son jeune adversaire, 22 ans, et n'a finalement tremblé que quelques minutes, à l'aube du troisième set, quand il s'est retrouvé mené 3-0. Un break de retard qu'il s'est empressé de remonter, avant de dérouler dans le final et s'offrir une vingtième finale en grand chelem.

Triple vainqueur à Wimbledon, sextuple lauréat de l'Open d'Australie et double vainqueur de l'US Open, Novak Djokovic court toujours après son premier succès à Paris. Et celui-ci passera par un dernier galop, face au Britannique Andy Murray.

Murray face à son meilleur ennemi

L'Écossais, qui était opposé au tenant du titre Stan Wawrinka dans l'autre demi-finale du tableau, a confirmé sa montée en puissance sur cette quinzaine.

Le numéro 2 mondial n'a pas tremblé, malgré l'adversité d'un court central acquis à la cause du Suisse, et a bouclé l'affaire en quatre sets (6-4, 6-2, 4-6, 6-2) au terme d'une rencontre accrochée, conclue en 2 h 35.

Triple demi-finaliste à Roland-Garros (2012, 2014 et 2015), Murray a donc décroché le droit de disputer sa première finale sur l'ocre parisien.

Il y retrouvera un client, en la personne de Novak Djokovic. Et se souviendra que c'est contre le Serbe qu'il a déjà remporté ses deux premiers titres du Grand Chelem, l'US Open en 2012 et Wimbledon en 2013.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.