Accéder au contenu principal
DOPAGE

Tennis : la Russe Maria Sharapova suspendue deux ans pour dopage

Maria Sharapova lors d"une conférence de presse à Los Angeles le 7 mars 2016.
Maria Sharapova lors d"une conférence de presse à Los Angeles le 7 mars 2016. Robin Beck, AFP
2 mn

Contrôlée positive au meldonium lors de l'Open d'Australie en janvier, la joueuse russe Maria Sharapova a été suspendue deux ans par la Fédération internationale de tennis. L'ancienne numéro un mondiale a indiqué qu'elle allait faire appel.

Publicité

La joueuse de tennis russe Maria Sharapova a été suspendue deux ans pour dopage, a déclaré la Fédération internationale de tennis (ITF), mercredi 8 juin.

L'ancienne numéro un mondiale, aujourd’hui âgée de 29 ans, avait fait l'objet, à l'Open d'Australie en janvier, d'un contrôle antidopage positif au meldonium, un médicament apparu en janvier 2016 sur la liste des produits prohibés. Elle avait reconnu elle-même, le 7 mars, avoir pris le produit afin de soigner une carence en magnésium. "Elle prenait ce médicament depuis une petite dizaine d’années, or il s’est retrouvé sur la liste des produits dopants à la fin de l’année dernière. Pour sa défense, la joueuse dit qu’elle n’était pas au courant", rappelle Olivier Jacquemin, journaliste sportif interrogé par France 24.

Sur sa page Facebook, la joueuse a indiqué qu'elle ferait appel de sa suspension devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

"J'ai déçu mes supporters, j'ai laissé tomber mon sport, je sais que je m'expose à des conséquences, mais je ne veux pas finir ma carrière de cette façon et j'espère que je vais avoir la chance de rejouer", avait indiqué la Russe lors d'une conférence de presse le 7 mars dernier.

"Elle risquait jusqu’à quatre ans de suspension, rapporte Olivier Jacquemin. En la condamnant à deux ans, l’ITF lui laisse une porte de sortie. À son retour, elle aura 31 ans et pourra encore être au top. Serena Williams, à 34 ans, est encore au top."

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.