Découvertes

Un trésor de pièces en argent vieux de 2 000 ans a été retrouvé dans des rochers en Israël

Capture écran, YouTube, Times of Israel, EYECON, Israel Antiquities Authority

Des archéologues ont découvert seize pièces rares en argent fabriquées entre 135 et 126 avant J.-C. sur un ancien site agricole près de la ville de Modiin, dans le centre d’Israël, a annoncé l’Autorité des antiquités d’Israël mardi 7 juin.

Publicité

Cela faisait plus de 2 000 ans qu’elles n’avaient pas vu la lumière du jour, mais les voilà qui refont surface. Seize pièces en argent datant de la période hasmonéenne viennent d’être été exhumées par des archéologues sur les ruines d'un ancien domaine agricole, dans le centre d’Israël.

VOIR AUSSI : Comment l'archéologie participative va tous nous transformer en Indiana Jones

Une découverte fortuite

C’est caché au fond d’un rocher que le précieux trésor a été découvert, a raconté Abraham Tendler, le directeur des fouilles, au journal Times of Israel.

Les pièces, frappées aux noms des rois Mattathias, Jonathan ou encore Judas, de la dynastie hasmonéenne, auraient été fabriquées dans la région de Tyr (actuel Liban), entre 135 et 126 avant J.-C.

Les fouilles sur ce site niché au sommet d’une colline ont été entreprises un peu par hasard, pour vérifier l’état des lieux avant d'entamer la construction d'immeubles neufs.

Des ruines de bains rituels, de machines de pressage d’olives et des entrepôts ont aussi été découverts, laissant penser que les habitants qui occupaient les lieux faisaient partie d’une famille juive d’agriculteurs.

Propriétaire exilé ou collectionneur ?

Mais pourquoi laisser des pièces d’argent à l’abandon dans un coin de sa maison ? Les historiens ont déjà émis quelques suppositions.

Abraham Tendler, directeur des fouilles, suggère que le propriétaire des pièces aurait pu avoir été forcé de quitter les lieux pour aller se battre, ou s’exiler.  

Dinal Tzvi Ariel, expert en pièces de l’Autorité des antiquités d’Israël, propose lui une tout autre version : "Il est possible que la personne qui possédait le trésor soit un collectionneur de pièces", a-t-il expliqué au Times of Israel.

Et pour cause, des pièces en bronze et des objets datant du 1er siècle de l'ère chrétienne, mais aussi des abris-tunnel ont aussi été retrouvés, laissant penser que les habitants des lieux auraient aussi pu participer à la révolte contre les Romains en 66 après J.-C.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine