Découvertes

#LoveWeek : des chiens parcourent les hôpitaux d'Orlando pour soutenir les victimes de l'attentat

Un des "chiens de confort" de l'association "LCC K-9 Comfort Dogs".
Un des "chiens de confort" de l'association "LCC K-9 Comfort Dogs". LCC K-9 Comfort Dogs, Facebook

Sept golden retrievers, spécialement entraînés pour interagir avec des victimes de traumas, se rendent actuellement en Floride pour apporter du réconfort aux blessés de la fusillade survenue dans la nuit de samedi à dimanche dans un club gay d'Orlando.

Publicité

Ils sont doux, câlins, et plutôt silencieux. Les membres de l’équipe qui interviendra pour aider psychologiquement les victimes de l’attentat d’Orlando sont aussi un petit peu plus poilus que des psychologues lambda.

VOIR AUSSI : #LoveWeek : une semaine d’amour pour combattre la haine

Katie et Gracie, envoyées par l’association de l’église luthérienne "LCC K-9 Comfort Dogs", et cinq autres Golden Retriever venus des quatres coins des États-Unis, ont fait le voyage jusqu’à Orlando, où ils sont arrivés dans la matinée de lundi (heure locale).

Ils visiteront les hôpitaux et les églises de la ville, accompagnés de leurs maîtres, pour tenter d’apporter un peu de réconfort aux blessés de l’attentat d’Orlando.

Le chien, un psy en or 

Les "comfort dogs" sont régulièrement utilisés dans des églises, des hôpitaux, des écoles ou encore dans des situations d'urgence aux États-Unis. 

VOIR AUSSI : Un café à chiens ouvre ses portes à Los Angeles

"Les chiens savent très bien écouter, et c’est cela dont ont besoin les personnes affectées", a expliqué Jane Marsh-Johnson, une des maîtres de Gracie, à la chaîne américaine News 10. "Les chiens font souvent bien plus pour les personnes qui souffrent que les humains."

Originaires de la ville de Davenport, dans l’Iowa, Gracie et Katie avaient déjà apporté leur soutien aux survivants de la fusillade de Sandy Hook qui avait fait 26 morts en 2012 et de l’incendie de Yarnell Hill, en Arizona, en 2013.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine