Découvertes

#LoveWeek : des couples homosexuels s'embrassent sous le hashtag #TwoMenKissing

Contre l'homophobie, le hashtag #TwoMenKissing (deux hommes s'embrassent) a émergé sur les réseaux sociaux.
Contre l'homophobie, le hashtag #TwoMenKissing (deux hommes s'embrassent) a émergé sur les réseaux sociaux. Capture d'écran

Suite à la tuerie dans une boîte de nuit gay à Orlando ayant fait au moins 49 morts et 53 blessés dimanche, des internautes dénoncent l’homophobie avec le hashtag #TwoMenKissing.

Publicité

On ignore encore ce qui a poussé l'auteur de la tuerie qui a visé une boîte de nuit gay à Orlando à passer à l'acte. D'un côté, l'homme aurait déjà utilisé des applis de rencontres gays. De l'autre, son père a raconté à la NBC que Omar Mateen n'était pas spécialement religieux. Cet acte aurait-il pu être davantage motivé par l'homophobie que par l'islamisme radical ?

VOIR AUSSI : #LoveWeek : une semaine d’amour pour combattre la haine

En attendant, pour rendre hommage aux victimes du Pulse, un hashtag #TwoMenKissing a rapidement émergé sur les réseaux sociaux – essentiellement sur Twitter et Instagram.

Le mouvement a pris après le tweet ci-dessus, posté par une internaute soucieuse de faire un pied de nez à l'anecdote rapportée par le père de l'auteur de la fusillade, selon laquelle celui-ci aurait déjà été "énervé" à la vue de deux hommes s'embrassant.

#lovewins #TwoMenKissing

Une photo publiée par Happy-go-lucky (@roelie_marijn) le

Because hate never wins. #TwoMenKissing

Une photo publiée par Polo Enriquez (@putopao) le

#twomenkissing @dustinpatrickellis

Une photo publiée par Anthony B. (@abar1978) le

#twomenkissing

Une photo publiée par Cory and Randy (@coryorrandy) le

#twomenkissing #Gay #weareorlando #fighthomophobia

Une photo publiée par Paul Marshall (@massagebypaulsitges) le

 

We cannot be contained.  #twomenkissing #loveislove

Une photo publiée par dean christopher (@deanchristopher_) le

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine