Accéder au contenu principal
Découvertes

Sur Snapchat, les opérations de chirurgie attirent du monde

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. Bratislavská župa/Flickr

Vous étiez fan de la série "Nip/Tuck" ? Vous allez trouver votre bonheur sur Snapchat, où de plus en plus de chirurgiens plastiques filment leurs opérations en direct.

Publicité

Dr. Matthew Schulman, Dr. Pimple Popper, Dr. Miami, Dr. Snehal Amin : voilà les nouveaux chirurgiens stars. Et pourtant on ne parle pas des acteurs de la nouvelle saison de "Grey’s Anatomy"  ou "Chicago Med". Ceux-là sont de vrais médecins, dermatologues ou chirurgiens plastiques qui font fureur auprès des 18-32 ans en diffusant en direct leurs opérations sur Snapchat.

VOIR AUSSI : Comment Snapchat réinvente le stand-up

Le Dr. Miami, alias Michael Salzhauer, chirurgien plastique à Miami, est le premier à avoir utilisé Snapchat en temps réel pendant ses opérations, raconte le New York Post. "Il a même une bande-son dans sa salle d’opération et est connu pour ses pas de danse devant l’objectif". Mais avant l’avènement de Snapchat, d’autres médecins utilisaient déjà YouTube ou Instagram pour diffuser des vidéos de leur travail.

Le Dr. Matthew Schulman est allé encore plus loin en acceptant, en mai dernier, de filmer une opération de retrait d’excès de peau en Facebook Live sur la page de Buzzfeed. Kim Kardashian est finalement une petite joueuse lorsqu’elle snapchatte ses injections de Botox au visage.

90 % des patients acceptent d'être filmés

Mais alors qui sont ces patients qui acceptent de voir leur liposuccion ou leur augmentation mammaire filmée et diffusée ? Ils sont bien plus nombreux qu’on l'imaginait. "90 % de ses patients autorisent le Dr. Schulman à filmer leurs opérations", précise le New York Post. Et lorsque les patients ont donné par écrit leur accord, leur visage est ensuite flouté pour conserver leur anonymat.

Si les patients sont si nombreux à dire oui, c’est parce qu’ils ont souvent choisi leur chirurgien justement grâce à Snapchat. "80 % des gens que je reçois en consultation me suivent déjà sur Snapchat", évalue le Dr. Schulman. Alors si tous ces médecins prônent avant tout l’aspect éducatif et informatif de ces live streams, aucun ne renie le puissant pouvoir marketing de Snapchat auprès des millenials.

Si vous voulez suivre ces Dr. Snapchat, voilà leurs comptes : "nycplasticsurg" pour Matthew Schulman, "therealdrmiami" pour Michael Salzhauer ou "drpimplepopper" pour Sandra Lee. Mais on décline toute responsabilité en cas d’envie irrépressible de chirurgie esthétique ensuite.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.