Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Mouvement des gilets jaunes : L'exécutif en pleine tempête

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Michelle Obama : la première First Lady afro-américaine se raconte

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dix ans après sa mort, hommage à Youssef Chahine

En savoir plus

L’invité du jour

Simon Baker : "Le Brexit peut menacer la circulation des œuvres d’art en Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Rafael Correa : "Il y a un coup d'État en Équateur"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le TGV marocain "Al-Boraq", vitrine du savoir-faire français

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le string n'est pas une preuve de consentement"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Brexit : "Un gouvernement divisé, un parti divisé, une nation divisée"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La fin des sanctions contre l'Érythrée

En savoir plus

Découvertes

Le FBI rouvre une affaire vieille de 40 ans et fait le bonheur d'enquêteurs amateurs sur Internet

© FBI | Différents portraits-robot du tueur.

Texte par Chloé ROCHEREUIL

Dernière modification : 17/06/2016

Le FBI vient de mettre en ligne des dizaines de documents qui pourraient aider à résoudre l'affaire du "violeur de la zone-est", vieille de 40 ans. À la clef, une récompense de 50 000 dollars.

Le 18 juin 1976, un homme cagoulé s’introduit dans une maison de la banlieue de Sacramento, en Californie, viole et tue une jeune femme. Ce ne sera que le début d'une longue série de meurtres.

VOIR AUSSI : À 9 ans, elle sort une exclu sur une affaire de meutre et se prend les foudres des internautes

Quarante ans plus tard, celui que l'on surnomme "The Original Night Stalker" doit avoir entre 60 et 75 ans. Et, s’il le peut encore, court toujours.

Entre 1976 et 1986, l'homme a littéralement terrorisé les banlieues californiennes en volant, violant, tuant femmes et maris sur son passage. Au total douze meurtres, 45 viols et plus de 120 cambriolages. Son palmarès est lourd. 

L’homme blanc, aux cheveux clairs et au corps athlétique a beau s’être évaporé dans la nature depuis plus de quatre décennies, le FBI n’entend pas lâcher le morceau. Le service fédéral de police judiciaire américain a tenu une conférence de presse mercredi 15 juin et promis une récompense de 50 000 dollars pour relancer l’enquête.

"Peu importe le temps qui a passé", a expliqué Sergent Paul Belli, le shérif du comté de Sacramento en charge du dossier. "Nous n’avons jamais abandonné l’enquête. Cette personne a ruiné beaucoup de vies, et il doit payer pour ses crimes."

Des dizaines de documents mis en ligne

Parmi les documents mis en ligne par le FBI, il y a le témoignage de Marcus Knutson, un agent spécial qui a grandit à Sacramento au moment où le tueur sévissait.

Dans sa vidéo, il se souvient de la terreur qu’avait installée le déséquilibré dans l'État. "Tout le monde avait peur. Les gens dormaient avec des pistolets, achetaient des chiens. Les gens avaient peur, et avaient raison. Cet homme terrorisait la communauté. Il a fait des choses horribles."

Des témoignages de victimes, des photos de scènes de crime tout droit sorties de dossiers poussiéreux, ou encore de terribles enregistrements audio du tueur, ont ainsi été mis à la portée du grand public sur la chaîne YouTube et le site du FBI.

De nouveaux portraits robots, notamment un croquis du tueur âgé et une image colorée, ont aussi été dévoilés.

Avec ces nouveaux documents et la récompense de 50 000 dollars promise, les enquêteurs espèrent relancer l’affaire et "pousser quelqu’un à parler". "Parfois, c’est juste un coup de téléphone qui fait la différence", explique Marcus Knutson.

Sur internet, l’enquête bat son plein

Sur Reddit, Facebook, forums et blogs spécialisés, l’affaire souvent intitulée "EAR-ONS" passionnent depuis longtemps les enquêteurs-amateurs qui passent au peigne fin les moindres informations disponibles sur cette mystérieuse affaire.

Les nouveaux éléments fournis par le FBI ont fait le bonheur de certains internautes qui s’attèlent à résoudre l’affaire depuis leur écran d’ordinateur. C’est le cas de cet utilisateur de Reddit qui a créé une carte interactive pour visualiser la localisation des meutres du "violeur de la zone-est".

Ou encore de celui-ci, qui parcourt les dossiers d’identificaiton du FBI pour tenter de trouver des correspondances.

Il faut dire qu’avec ce triste anniversaire, l’affaire connaît un regain d'intérêt sur les réseaux sociaux. La sœur de l'un des toutes premières victimes du tueur a posté une vidéo le 9 juin demandant à tous "de faire des recherches sur Internet" et aux survivants de rompre le silence. Avant de conclure : "Il pourrait être votre voisin, votre cousin, votre frère, votre père, n’importe qui".

La palme de l’internaute le plus investi revient sûrement au bloggeur the quester, venu se recueillir sur les lieux du drame pour marquer ce triste anniversaire. 

Qui sait, peut-être que derrière la barrière blanche de ces chics maisons de banlieue, le tueur rôde toujours.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 17/06/2016