Découvertes

Brexit : tout ne va pas mal au Royaume-Uni, les Spice Girls préparent toujours leur retour

Geri Halliwell, Emma Bunton et Mel B vont reformer les Spice Girls dans un documentaire télévisé pour les 20 ans de "Wannabe".
Geri Halliwell, Emma Bunton et Mel B vont reformer les Spice Girls dans un documentaire télévisé pour les 20 ans de "Wannabe". Brian Rasic/Getty Images

Aujourd'hui tous les médias européens et mondiaux ne parlent que du Brexit. Mais il se passe aussi de belles choses au Royaume-Uni ces jours-ci, comme le retour imminent des Spice Girls.

Publicité

Ce matin sur Twitter, certains internautes s’amusent à comparer le Brexit des Britanniques à la séparation des Spice Girls. "C’est comme lorsque Geri Halliwell a surestimé ses chances de réussite en solo et a quitté les Spice Girls #Brexit", ironise TheBlackHermit, déjà retweeté près de 1 500 fois.

Si on ne sait pas de quoi l’avenir du Royaume-Uni et de l’UE sera fait, le "Spicexit" connaît par contre un nouveau bouleversement. Geri Halliwell a décidé de retrouver ses copines pour reformer le groupe pour le 20e anniversaire de leur mythique single "Wannabe" et de l'album "Spice". Si la rumeur d’une tournée anniversaire court depuis longtemps, le retour des Spice Girls pourrait d’abord avoir lieu à la télévision.

VOIR AUSSI : Brexit : la carte des résultats en Lego

Selon les informations du Sun, Geri Halliwell, Emma Bunton et Mel B prépareraient une série télévisée en trois parties. Une source du site britannique raconte : "Il y a sans aucun doute une grosse audience pour cela. La BBC, ITV et Sky se battront pour obtenir les droits de diffusion. Les filles sont toujours une valeur sûre, alors il y aura plein de choses à montrer."

Le documentaire télévisé pourrait combiner des images d’archives des jours glorieux du groupe, mais aussi des séquences inédites des retrouvailles des filles. Mais vous l’avez sans doute remarqué plus haut, seules trois des cinq Spice Girls originales devraient participer à ce retour. Victoria Beckham et Mel C ont exprimé à plusieurs reprises déjà leur refus de reformer le groupe, à l’exception de leur prestation lors de la cérémonie de clôture des JO de Londres en 2012. Et leurs anciennes copines ont au moins renoncé à l’idée d’organiser des castings pour les remplacer. Ouf.

Qui sait, dans quelques années peut-être, le Royaume-Uni regrettera son choix et voudra lui aussi revenir à ses premiers amours avec l’UE, comme Geri Halliwell avec les Spice Girls.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine