Guerre civile au Guatemala : une justice impossible ?

Capture d'écran France 24

Il y a 20 ans s'achevait au Guatemala une guerre civile qui a causé la mort de 200 000 personnes. L'ancien dictateur José Efraín Ríos Montt, 96 ans, accusé de génocide et de crimes contre l'Humanité, n'a toujours pas été jugé. Rigoberta Menchu, Prix nobel de la paix en 1992, récompensée pour son travail en faveur de la justice sociale, des droits des peuples autochtones et de la réconciliation nationale au Guatemala, est notre invité